crevasses d'allaitement

Les crevasses d’allaitement sont une des grandes appréhensions des futures mamans qui souhaitent allaiter leur bébé…  

Savez-vous que lorsqu’un allaitement se passe bien, il n’y aucune raison d’avoir des crevasses ?

Eh oui, mais certaines mamans allaitantes en souffrent désespérément…  

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

  • Les crevasses d’allaitement : un des plus grands maux de l’allaitement ;
  • Quelles sont les causes ?
  • Comment soulager les crevasses d’allaitement ? 
  • Comment soigner les crevasses d’allaitement en 4 actions?
  • Pour résumer… Une dernière astuce.

 

Les crevasses d’allaitement : un des plus grands maux de l’allaitement !

🌸 Les crevasses d’allaitement, c’est quoi ?

Une crevasse, c’est une petite fissure cutanée qui est plus ou moins visible sur la surface de la peau.

À titre d’exemple, les crevasses aux mains, ou les gerçures aux lèvres sont bien connues chez les personnes sensibles au froid… 

Concernant les crevasses d’allaitement, ce sont des petites fissures situées au niveau du mamelon. Dans la plupart des cas, les tétons deviennent très sensibles voir douloureux.

Les crevasses aux tétons peuvent même aller jusqu’à saigner ! Et dans cette situation, la douleur est terrible…

Ça serait mieux d’éviter d’en arriver là n’est-ce pas ?

 

🌸 Une souffrance physique, mais pas que…

À la maternité, j’ai accompagné beaucoup de mamans dans les premiers jours de l’allaitement. 

Une de leur plus grande hantise était d’avoir mal lors de la mise au sein, mais aussi, d’avoir des crevasses aux tétons. (d’ailleurs, un grand nombre de femmes ont déjà cette appréhension avant même la naissance de leur enfant.)

Malheureusement, il y a énormément d’idées reçues sur l’allaitement…

Et une de mes missions est de lutter CONTRE !

Peut-être avez-vous déjà téléchargé :

 votre kit de survie pour réussir votre allaitement ? 

Récemment, j’ai aussi réalisé un sondage auprès de femmes ayant vécu une expérience d’allaitement. 

Savez-vous ce qu’il en est ressorti ?

Plus de la moitié des mamans affirment avoir eu des crevasses aux tétons ! Elles sont nombreuses à avoir souligné le manque d’accompagnement et de soutien à l’allaitement à la maternité. 

Et vous savez quoi ? 

Ça ne m’étonne même pas… 

Un accompagnement insuffisant entraîne forcément une grande désinformation. Et une des premières répercussions sont les douleurs et l’apparition de crevasses d’allaitement.

Il n’est pas rare de voir une maman allaiter son nouveau-né à contre-cœur, souffrant terriblement… Elles sont dans un vrai cercle vicieux, puis la culpabilité et le sentiment de ne pas être à la hauteur surviennent. 

Combien de mamans, je n’ai pas vu se décourager au bout de 2 jours, car elles n’en pouvaient plus et par défaut choisissaient de nourrir leur bébé au biberon. 

C’est dommage d’en arriver là, n’est-ce pas ?

 

crevasses-allaitement-biberon
Une maman qui donne le biberon à son nouveau-né

 

Quelles sont les causes des crevasses d’allaitement ?

Vous désirez en finir avec les crevasses aux tétons ? Ou alors ne jamais les connaitre ? 😉 

Eh bien, en cas d’apparition la première chose consiste à déterminer la cause !

C’est ABSOLUMENT indispensable. 

Si vous ne trouvez pas la cause, les crevasses d’allaitement ont de fortes chances de revenir et vous risquez d’entrer dans un cercle infernal… 

Mais pas de panique, il n’y a aucune raison que cela se produise 😉 

Il existe différentes causes que l’on peut associer aux crevasses aux mamelons et donc comprendre d’où vient le problème. 

🌸 1- La position du bébé au sein et / ou une mauvaise prise du sein

Ce sont les causes les plus fréquentes !

Souvent, il s’agit d’un nourrisson qui n’ouvre pas suffisamment grand la bouche, ou qui place mal sa langue…

Pour améliorer la prise du sein posez-vous ces questions :

  • Est-ce que mon bébé ouvre vraiment très grand sa bouche ? 
  • Est-ce que son menton est dans le sein ? 
  • Puis-je voir ses petites lèvres retroussées ?
  • Est-ce que mon enfant est bien positionné ? (oreille, épaule et hanche alignée…)
  • Est-ce que son corps est suffisamment plaqué contre le mien ?
bébé-prise-sein
Prise de sein

 

🌸 2 – Un bébé avec une particularité anatomique

Il existe différentes particularités anatomiques qui peuvent expliquer un problème de succion chez le nouveau-né.

Cela peut-être un frein de langue trop court, un problème de mâchoire, ou de palais… Certains enfants peuvent aussi avoir un torticolis, ce qui les empêchent de placer leur tête correctement.

Quelle que soit la particularité anatomique, le pédiatre vous orientera vers un spécialiste afin de régler le problème de succion ou de positionnement. 

crevasses-allaitement-frein-de-langue
Freins de langues

 

🌸 3 – Une mauvaise utilisation du matériel

J’ai aussi rencontré des mamans qui n’utilisaient pas le bon matériel et qui en ont payé les conséquences !

Un tire-lait qui vous fait mal, ce n’est pas normal. Si c’est le cas, c’est probablement qu’il n’est pas adapté pour vous. Il est absolument nécessaire de changer le tire-lait. 

De plus, si vous utilisez des téterelles, les mamelons ne doivent pas frotter. Si c’est le cas, c’est qu’elles ne sont pas à la bonne taille. 

 

🌸 4 – Une hygiène excessive

Se nettoyer les seins avant et après chaque tétée fragilise les seins.

Alors éviter de les nettoyer trop fréquemment, mais aussi d’utiliser des produits agressifs ou de les sécher avec un sèche-cheveux par exemple…

Pour quelle raison ?

Tout simplement pour permettre aux tubercules de Montgomery de faire leur travail. (Ce sont les petits grains blancs situés en périphérie de l’aréole.)

Leur rôle est de sécréter une substance qui permet de lubrifier votre mamelon. Et donc de créer un film protecteur pour vous protéger des agressions extérieures. 

Alors, STOP au lavage excessif de vos seins 😉

 

 

Comment soulager les crevasses d’allaitement ? 

🌸 1 – Éviter d’attendre que votre enfant soit affamé

Connaissez-vous les petits signes de la faim chez votre bébé ?

C’est important d’apprendre à les reconnaître et ne pas attendre que votre petit bout réclame…

Car les pleurs sont le stade ULTIME ! 

Alors, un conseil, essayez de répondre au besoin de votre enfant rapidement. Eh oui, un bébé qui a très faim va téter plus vigoureusement.

Vous ne voulez pas que votre petit bout se jette sur votre sein, n’est-ce pas ? 🙂

 

🌸 2 – Varier les positions d’allaitement

Avant toute chose, assurez-vous d’être installée confortablement. C’est-à-dire, sans appui douloureux et ne ressentir aucune tension dans le dos, les bras ou les jambes. 

Par exemple, je demande toujours à la maman dans quelle position d’allaitement elle se sent le plus à l’aise, et qui lui fait le moins mal

Certaines préfèrent alors allaiter en position “Ballon de rugby”, d’autres en position allongée… 

Pour vous soulager le temps de la cicatrisation, vous pouvez varier les positions d’allaitement. Le fait de tenir votre bébé sous un angle différent peut vraiment atténuer la douleur ! 

À vous de tester 😉 

 

🌸 3 – Commencer la tétée par le sein le moins douloureux

Certaines mamans ont tendance à penser : ” Je le mets sur le sein où il y a la crevasse en premier comme ça c’est fait. “

Fausse bonne idée ! Car un nouveau-né qui commence à téter, le fait plus vigoureusement sur le premier sein

Alors, sur lequel voulez-vous qu’il tète en premier ?

 

🌸 4 – Déclencher le réflexe d’éjection avant la mise au sein

L’objectif est d’éviter la succion à vide... Car parfois le lait met un peu de temps avant d’arriver, ce qui peut donc être très douloureux lorsqu’il y a une crevasse. 

Comment faire ?

  1. Masser vos seins avant de nourrir votre bébé ;
  2. Faire rouler vos mamelons entre vos doigts ;
  3. Étirer les délicatement ;
  4. Apliquer une compresse imbibée d’eau chaude.

En stimulant vos seins aussi souvent que possible, vous réduisez alors le temps de téter 😉

 

🌸 5 – Utiliser les accessoires d’allaitement

Les coquillages d’allaitement 

Les coquillages d’allaitement ont pour atout de maintenir les mamelons hydratés en permanence par le lait maternel.

De plus, ils permettent d’éviter le frottement des bouts de sein contre le soutien-gorge. 

De nombreuses mamans me confient avoir réussi à sauver leur allaitement grâce à cet accessoire 😉

Eh oui, l’utilisation des coquillages d’allaitement favorise la cicatrisation des crevasses d’allaitement grâce à la méthode de cicatrisation humide. 

Plus de détails

 

Les coupelles d’allaitement en argent 

Les coupelles d’allaitement en argent ont des propriétés antibactériennes, désinfectantes et cicatrisantes et sont très efficaces contre les crevasses du mamelon.

En général, les mamans ressentent les bienfaits dans les premières 24 heures


Plus de détails

 

Les coussinets d’allaitement 

Les coussinets d’allaitement ont pour objectif de vous garder au sec entre les tétées. Eh oui, le risque d’écoulement de lait est très fréquent les premières semaines. 

Alors, si vous les utiliser, pensez à les changer assez fréquemment pour éviter la macération 😉

plus de détails

 

Comment soigner les crevasses d’allaitement en 4 actions?

Avant de vous partager les précieuses astuces, j’ai quelque chose à vous dire…

La position d’allaitement et la prise du sein sont essentielles à réévaluer pour guérir vos crevasses !

Oui oui oui. Je me répète, mais c’est très important si vous désirez qu’elles disparaissent à jamais 🙂

🌸 1 – Avoir une bonne hygiène 

La première chose consiste à avoir une bonne hygiène. Alors, pensez à bien vous laver les mains avant d’effectuer tout soin sur une plaie !

Vous ne voudriez pas que la crevasse au mamelon s’infecte, n’est-ce pas ?

 

🌸 2 – Appliquer du lait maternel

Extraire un peu de lait après la tétée

Un autre conseil que je souhaite vous partager est d’appliquer quelques gouttes de lait maternel sur vos crevasses après la tétée.

Puis, laisser sécher vos mamelons à l’air quelques minutes.

Faire un pansement au lait maternel 

Connaissez-vous le pansement au lait maternel ?

C’est l’une des techniques recommandées par les sages-femmes et les consultantes en lactation pour prévenir et surtout pour soigner les crevasses pendant l’allaitement.

Eh oui, le lait maternel est le meilleur remède naturel qui puisse exister pour soigner vos crevasses aux mamelons. Car cette technique utilise les fabuleuses vertus et propriétés du lait maternel.

Comment faire ?

  1. Prendre une compresse tissée et imbiber-là de lait maternel ;
  2. Appliquer la compresse sur le mamelon ;
  3. Recouvrir avec un film alimentaire (de façon à ce que la compresse reste bien humide) ;
  4. Changer de compresse avant la fin de chaque tétée.

Si vous pensez que vos crevasses aux mamelons sont surinfectées… Alors, je vous déconseille de le faire !

De plus, ça ne doit pas piquer, ni brûler… Si c’est le cas CONSULTER. 

 

🌸 3 – Appliquer une crème non-allergisante

Afin de maintenir l’humidité interne de la peau, vous pouvez appliquer une crème non-allergisante du type Lanoline comme celle présentée ci-dessous.

Il a été cliniquement prouvé que cette crème pour allaitement apaise et protège les mamelons sensibles ou ayant des crevasses.

Plus de détails

Comment l’appliquer ?

  1. Prendre une petite noisette de crème ;
  2. Étaler la crème entre 2 doigts pour que ce soit bien fluide ;
  3. Appliquer uniquement sur la crevasse au téton.

Ce type de crème n’est pas cicatrisant. MAIS, elle va permettre de créer un film de protection entre l’air et la plaie.

En général, les crevasses d’allaitement guérissent en 48 heures

🌸 4 – Et si votre crevasse d’allaitement est surinfectée ? 

Nadia, une maman que j’ai accompagnée se plaignait d’avoir de terribles douleurs lors de la mise au sein. 

J’ai vite compris pourquoi… 

Elle avait une crevasse au téton profonde qui suintait. (il y avait un petit écoulement jaunâtre…)

Elle était surinfectée ! Mais alors, que faut-il faire dans ce cas-là ?

Nettoyer la lésion 

Une fois que vos mains sont propres, nettoyer la lésion à l’eau et au savon doux avant chaque tétée.

Consulter un médecin

Il est indispensable d’aller consulter votre médecin, qui vous prescrira un traitement antibiotique local. 

Revoir la position du bébé au sein 

C’est PRIMORDIAL… Si vous ne souhaitez plus avoir de crevasses aux mamelons à l’avenir 😉 Pensez à revoir également la prise du sein de votre enfant. 

Tirer votre lait

Éventuellement… Si cela vous soulage, vous pouvez aussi choisir de tirer votre lait pendant quelques tétées. Faites-tout de même attention aux risques d’engorgements…

Pour en revenir à l’histoire de Nadia, la maman a pu poursuivre son allaitement sereinement. Eh oui, lorsqu’il y a une amélioration de la pratique d’allaitement associé à un traitement local, cela permet aux crevasses aux tétons de disparaître rapidement 😉

 

🌸Pour résumer… Une dernière astuce

  • Lorsqu’un allaitement est bien conduit, il n’y a aucune raison d’avoir des crevasses aux mamelons ;
  • La position du bébé et la prise du sein inappropriée sont les causes les plus fréquentes des crevasses d’allaitement;
  • Éviter d’attendre que votre enfant soit affamé pour le nourrir ;
  • Varier les positions d’allaitement et commencer la tétée par le sein le moins douloureux vous aidera à soulager vos crevasses ;
  • Penser à utiliser les accessoires d’allaitement (coquillages, coupelles, coussinets…)
  • Le lait maternel est le meilleur remède pour guérir vos crevasses d’allaitement ;
  • Si les crevasses aux mamelons sont surinfectées : consultez !

J’espère que mes conseils vous aideront à prévenir, soulager mais aussi guérir vos crevasses aux tétons rapidement.

J’ai une dernière astuce à vous partager… Si vous avez un doute sur la position de votre bébé ou sur la prise du sein, n’attendez-pas d’avoir des douleurs ou des crevasses aux tétons pour demander l’avis d’un professionnel.

Prenez soin de vous et de votre petit bout ❤️

crevasses-allaitement
Femme qui allaite son nourrisson en position allongée

Avez-vous d’autres remèdes ou astuces pour soulager les crevasses d’allaitement ?

Partager vos avis, questions ou expériences en commentaire 🙂

Sources : La Leche League

Crédits photos : oksanashufrych, yacobchuk, paulaphoto (Canva)

Vous avez aimé cet article ?

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un bel épanouissement dans votre rôle de maman,

À très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
    2
    Partages
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  •  
  • 2