bébé pleure comment l'apaiser ?

Avoir un bébé est l’une des expériences les plus merveilleuses au monde. En parallèle, avoir un bébé qui pleure peut aussi être une expérience très stressante pour les parents. 

Parfois, le simple fait de le nourrir, de le changer ou bien de lui faire un câlin suffit à l’apaiser. Cependant, bien souvent cela ne suffit pas à calmer un bébé qui pleure beaucoup

C’est pourquoi, je souhaite aborder avec vous les différentes raisons de ces pleurs. Dans cet article, je désire également vous partager pleins de conseils et astuces afin de répondre à la question que tant de parents se posent. 

Alors, êtes-vous prête à entrer dans l’univers de votre bébé ? 🙂 

 

Un moyen de communication propre à lui

Dès la naissance, votre bébé va crier, émettre des pleurs. Il s’agit de son premier moyen de communication. Il vient tout juste de naitre et veut vous transmettre un message:

” Je suis là maintenant, occupes- toi de moi” 

Ainsi, pour vous, il est tout à fait normal et rassurant d’entendre son bébé qui pleure à la naissance. 

Puis, les heures, les jours et les semaines passent…!

Et vous trouvez que votre bébé pleure beaucoup. Selon les études 8 à 25 % des bébés de moins de 4 mois pleurent de façon excessive ou prolongée. (Ou plutôt est perçu comme tel par l’entourage !)

Mais alors, combien de temps un bébé pleure-t-il par jour ?

À partir de quand et à quel moment faut-il s’inquiéter ?

Je réponds à toutes vos questions dans cet article. 

Avant toute chose, sachez qu’un bébé pleure en moyenne entre 2 et 3 heures par jour. C’est ainsi qu’il communique avec vous. Il exprime ses besoins comme la faim, la fatigue, l’inconfort…

Selon la pédiatre Gisèle Gremmo Fegger (CHU BREST), les pleurs et les agitations augmentent à partir de la deuxième semaine de vie. Puis, il y a un pic à l’âge de 2 mois et les pleurs se stabilisent aux alentours de 4 mois.

Bon, eh bien ça en fait des informations déjà n’est-ce pas ?

Avoir un bébé qui pleure constitue bien souvent une source de stress et d’angoisse pour les parents. Les pleurs sont une réelle source de préoccupation parentale. Surtout le premier mois de vie de bébé. D’ailleurs il s’agit du premier motif de consultation !

Parfois, vous pensez avoir répondu à tous ses besoins, et pourtant il continue de pleurer. Cela vous inquiète d’autant plus… Vous vous sentez dépassées…

Pourquoi mon bébé pleure beaucoup ?

Que puis-je faire pour l’aider à se calmer ? 

Comment suis-je sensée savoir exactement ce qu’il est entrain de me dire ? 

Il peut être difficile d’interpréter les pleurs de votre enfant, surtout au début.

Alors voici quelques précieux conseils pour vous aider à les détecter:

 

 

Les raisons des pleurs de mon bébé  

1/  Il a faim

C’est probablement la première chose à laquelle vous pensez lorsque vous entendez votre bébé qui pleure. Avant de lui donner à manger, assurez-vous que ce soit réellement ce dont il a besoin. Il existe quelques signaux d’éveil à surveiller pour apprendre à détecter si votre bébé a faim:

Votre bébé fait des mouvements de succion ?

Il cherche à mettre ses doigts à sa bouche ou à son visage ? 

Il agite ses bras, ses jambes ?

Eh bien la réponse est oui ! Il s’agit de petits signes vous alertant qu’il a faim... Les pleurs sont le stade ULTIMES ! Alors soyez observatrice et n’attendez pas toujours qu’il se mette à pleurer pour répondre à son besoin. 

 

2/ Il a des problèmes intestinaux !

Les maux de ventre associés au gaz ou aux coliques peuvent entrainer de nombreux pleurs. D’après le pédiatre Arnault Pfersdorff, cela constitue entre 16 et 25% des pleurs.

Pour le soulager il existe différentes techniques:

  • Mettre son bébé sur le ventre: il adore cette position. Grâce à ses petits mouvements de jambes, cela lui permet de masser son ventre et de diminuer les crampes. 5 à 10 minutes suffisent, bien évidemment rester toujours auprès de lui et surveillez-le.

  • La position du petit Boudha: cette position est contenante et sécurisante et permet d’apaiser le bébé. Pour cela, vous avez juste à rassembler bébé sur lui-même. Il est même possible de le pencher un peu. Ses jambes repliés vont permettre de masser son petit abdomen. Et, ça va faciliter son transit.

 bébé qui pleure

position du petit Boudha

 

3/ Il a besoin d’être changé

Lorsqu’un bébé ressent de l’inconfort il pleure. Il est donc important de vérifier régulièrement ses couches ! Surtout après avoir mangé, et d’autant plus s’il est allaité, la digestion du lait maternel est très rapide.

Il se peut aussi que sa couche soit trop serrée, ou qu’elle le démange… Ce sont des petites choses essentielles à vérifier pour le confort de votre bébé. 

 

4/ Il est fatigué 

Vous pourriez penser que les bébés s’endorment quand ils le souhaitent, d’où l’expression ” dormir comme un bébé “. Pourtant, ce n’est pas si simple que ça en a l’air. Ils ont besoin de se sentir en sécurité.

Cela explique les raisons pour lesquelles certains bébés ne s’endorment que dans les bras de maman.  Alors, faites en sortes que votre bébé se sente bien là ou il est. 

 

5/ Vérifier son environnement 

Peut-être a-t-il trop chaud ou trop froid ?

La température de la chambre doit idéalement se situer entre 18 et 20 degrés.

Prenez aussi le réflexe de surveiller régulièrement sa température corporelle.

Il est conseillé de la prendre tous les jours durant la première semaine. Cela permet de vous assurer qu’il s’adapte bien à son nouveau cocon. 

 

6/ Exclure toutes causes médicales ! 

Vous êtes la personne qui connait le mieux votre bébé. Avec le temps vous allez apprendre à décrypter ses pleurs. 

Cependant, il est important d’exclure tout problème de santé. Les pleurs d’un bébé souffrant sont différents des pleurs habituels. Si vous constatez certains signes ou symptômes anormaux chez votre bébé: consultez ! Surtout s’il est encore tout petit !

Si votre bébé pleure beaucoup. C’est-à-dire, si les pleurs persistent plus de 3 heures par jour pendant plusieurs jours d’affilé, il est préférable de consulter votre pédiatre. Il y a peut-être une cause sous-jacente, comme un problème de reflux par exemple…

 

7/ Il se sent surmené, sur-stimulé

Les premières semaines vous avez envie de montrer votre bébé à votre famille, à vos amis. C’est normal, vous êtes tellement fier de votre petite merveille. 

Pensez aussi au bien-être de votre bébé. Selon vous, aime t-il se faire trimballer de bras en bras ?

Parfois, s’il est trop sollicité, il risque d’accumuler du stress. Et toutes ces tensions accumulées vont se communiquer par les pleurs.

Alors, organisez vos visites surtout les premières semaines 🙂 

 

8/ Il a besoin de contact 

Votre bébé a besoin de contact, de câlin, de tendresse. Il a un besoin constant d’interagir avec vous, avec le monde qui l’entoure. 

Votre petit chérubin pleure donc pour attirer l’attention.

Être à l’écoute de son bébé et se rendre disponible constituent des facteurs qui l’aideront à se développer.

 

9/ Il ne sait pas pourquoi !

Il est possible qu’outre toutes les raisons citées… bébé continue de pleurer. Tout simplement parce qu‘il en a besoin… 

Pleurer est un outil naturel de réparation. Et les pleurs n’ont pas toujours pour but de résoudre un besoin immédiat. Il s’agit d’une trajectoire de développement normal. Son cerveau est encore en pleine maturation.

Les pleurs peuvent tout simplement être l’expression de plaintes ou de tensions accumulées. 

 Posez-vous la question: comment s’est déroulée la naissance ? 

Peut-être a t-il accumulé beaucoup de stress, c’est souvent le cas lorsque la naissance a eu lieu par césarienne. Si vous êtes dans cette situation, ne culpabilisez pas. Vous n’y êtes pour rien. 

Recentrez-vous sur votre bébé. Il s’imprègne de vos émotions, alors transmettez-lui des ondes de bonheur et de positivité à n’en plus finir. 

 

Des astuces qui fonctionnent pour apaiser votre bébé qui pleure  

  • Parlez-lui doucement. Votre bébé adore votre voie. Elle lui permet de se calmer, de se sentir en sécurité. Rassurez-le, dites-lui que tout va bien, que vous êtes là. 
  • Chanter lui une chanson: même si vous n’êtes pas la meilleure chanteuse au monde: il va A-D-O-R-E-R.
  • Bercer-le.
  • Mettez une musique douce. 
  • Faites un bain enveloppé. 
  • Masser-le.
  • Donner lui une tétine ( bien que je ne suis pas totalement pour… ça fonctionne). La succion est un moyen très efficace pour apaiser un bébé. 
  • Sortez, promenez-vous avec lui. Bien des parents me disent que la balade en voiture est un classique pour calmer leur bébé qui pleure.
  • Portez-le. Le bébé contenu d’une certaine manière permet de se sentir en sécurité.

 

 

Ce qu’il faut retenir

  1. Les pleurs sont le seul moyen de communication de votre bébé.

  2. Donner à manger à un bébé qui pleure n’est pas la première chose à faire. Assurez-vous qu’il ait réellement faim !

  3. Il existe des solutions pour soulager les coliques du bébé.  

  4. Demandez-vous si votre bébé est confortable. Pensez à vérifier sa position, sa couche.

  5. Assurez vous qu’il se sente suffisamment en sécurité dans son environnement.

  6. Excluez toutes causes médicales !

  7. Parfois votre bébé pleure beaucoup parce qu’il en a tout simplement besoin.
     
  8. Il existe beaucoup d’astuces pour calmer un bébé qui pleure

 

 

Pour conclure…

Dans cet article, vous avez découvert toutes les raisons pour lesquelles votre bébé pleure. Vous avez désormais toutes les clés en mains pour le comprendre et l’aider à s’apaiser. 

Et n’oubliez pas, avant d’arriver à bout…

Demander de l’aide, passer la main.

Je suis sur que votre conjoint, la mamie ou une amie se fera une joie de vous aider. L’essentiel est que cette personne soit bienveillante avec votre bébé.

N’ayez pas honte de demander de l’aide. C’est normal de se sentir dépasser parfois.

Vous vous investissez déjà énormément auprès de votre enfant, ce qui fait déjà de vous une super maman 🙂 

Alor prenez bien soin de vous.

 

bébé qui pleure

 

Vous êtes libre de partager en commentaires vos avis, questions ou expériences. 

Quels sont vos petits secrets et astuces pour apaiser les pleurs de votre bébé ?  

Vous avez aimé cet article ” Mon bébé pleure: comment l’apaiser ” ?

Voici 2 autres articles que vous apprécierez:

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un merveilleux épanouissement dans votre rôle de maman,

A très bientôt, 

à propos maman radieuse

 

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
author-sign