retour-de-couche-et-allaitement.

Votre grossesse est terminée, les émotions de l’accouchement se sont estompées… Vous êtes prêtes à démarrer cette nouvelle vie avec votre bébé 🙂 Par contre, votre corps subit encore quelques changements : il se prépare tout doucement à la transition entre la grossesse et le post-partum. Une question qui revient très souvent auprès des mamans que j’accompagne est : Quand a lieu le retour de couche lors de l’allaitement ? 

Avant de démarrer, je tiens à préciser que chaque femme est UNIQUE. Alors, ne prenez pas mot pour mot ce que je vais vous dire 😉

Alors, qu’appelle-t-on un retour de couche ? Quand dois-je m’y attendre ?

Suis-je réellement protégée d’une éventuelle grossesse ?

Est-ce que le retour de couche entraîne le sevrage de mon bébé allaité ? 

Votre questionnement est tout à fait légitime. C’est pourquoi je vais essayer d’y répondre dans cet article 🙂

 

Retour de couche et allaitement : comment ça fonctionne ?

🌸 Le retour de couche, c’est quoi ?

Pour faire simple, le retour des couches correspond au retour des règles après l’accouchement.

Pendant la grossesse, une femme enceinte connaît ce que l’on appelle l’aménorrhée, ce qui signifie l’absence totale de menstruation.

Et lorsque le cycle d’ovulation est interrompu par l’arrêt des menstruations, le corps est confronté à plusieurs bouleversements hormonaux…

Pendant la grossesse, les niveaux d’hormones de progestérone et d’œstrogène explosent considérablement. Puis, lors de l’accouchement, leurs taux chutent fortement et libèrent une hormone : la prolactine.

 

🌸 Le rôle de la prolactine 

Savez-vous quel est le rôle de la prolactine ? 

Il s’agit de l’hormone responsable de la lactation et lorsqu’elle est sécrétée elle empêche l’ovulation.

Mais, pour que cette hormone soit sécrétée, il faut qu’elle soit activé ! [contrairement à l’Ocytocine, l’hormone de l’amour et de l’attachement, qui s’active grâce au contact avec le nourrisson]. 

Savez-vous comment s’active la prolactine ?

Eh bien, c’est grâce à votre bébé et à son pouvoir de succion 😉

Je vous explique… Plus un nourrisson tète, plus la prolactine est élevée. Alors, la succion contribue à empêcher un retour de couche précoce lors de l’allaitement

 

 

Quand reviennent les règles ? Pendant ou après l’arrêt de l’allaitement ? 

🌸 La méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée [MAMA]

La méthode de la MAMA comme son nom l’indique, appelé aussi aménorrhée lactationnelle ; permet d’avoir un effet contraceptif jusqu’à 6 mois après l’accouchement. 

Le risque de grossesse est inférieur à 2 % à condition que toutes les conditions suivantes soient réunies : 

  • avoir un allaitement exclusif ;
  • allaiter jour et nuit [6 à 10 tétées/24 heures] ;
  • Ne pas espacer plus de 6 heures entre 2 tétées la nuit, et pas plus de 4 heures le jour ;
  • avoir une aménorrhée persistante [absence totale de règle]

l’OMS, préconise d’utiliser une autre méthode de contraception en cas de retour des règles, de réduction de la fréquence ou de la durée des tétées, d’introduction de l’alimentation au biberon ou dès que le nourrisson atteint l’âge de 6 mois. 

 

🌸 Retour des menstruations et allaitement 

Le retour des menstruations a lieu environ 6 à 8 semaines selon les femmes. Mais il peut se produire beaucoup plus tard si votre bébé est allaité : on parle alors de 3 à 6 mois.

En général, le retour de couche peut apparaître progressivement au fur et à mesure que votre nourrisson réduit les tétées. Cela se produit souvent lorsque votre enfant passe à un biberon ou à un aliment solide.

En fait, tant que la prolactine reste élevée, cela retarde le retour de votre cycle menstruel. Mais, si vous cessez d’allaiter, le niveau de prolactine baisse, ce qui entraîne un retour progressif de vos règles.

 

retour-de-couche-allaitement-hormones
Hormones prolactine & ocytocine – allaitement

 

Le retour des règles affecte-t-il l’allaitement ?

🌸 Le sevrage est-il nécessaire ?

Beaucoup de mamans se posent la question… Pour autant, lorsque vos règles reviennent, cela ne signifie pas que vous devez sevrer votre enfant.

Je vous rassure, l’allaitement pendant votre retour de couche est tout à fait possible. Cependant, les changements hormonaux dans les jours précédant vos règles peuvent affecter vos petites habitudes d’allaitement de votre bébé pendant quelques jours.

N’ayez crainte, votre lait maternel est toujours aussi nutritif pour votre enfant.

D’ailleurs, certaines mamans, ne remarquent aucune différence dans l’allaitement au retour de leurs règles.

Et, même si vous remarquez des changements, votre nourrisson peut lui ne pas être dérangé 😉

 

🌸 Les conséquences des changements hormonaux

La composition du lait maternel

Une étude, montre que la composition du lait maternel évolue les jours autour de l’ovulation, c’est-à-dire, au milieu du cycle.

En fait, les niveaux de sodium augmentent tandis que le lactose (sucre dans le lait) et le potassium diminuent. Ainsi, le lait maternel devient plus salé et moins sucré pendant cette période.

Les mamelons sont plus sensibles

Au moment de l’ovulation et juste avant le début de vos règles, les niveaux d’œstrogène et de progestérone changent… Certaines femmes estiment que leurs mamelons sont plus sensibles. 

Avez-vous également ce ressenti ?

Un changement dans la production de lait 

D’autres femmes, rapportent une production de lait légèrement inférieure les jours où elles ont leurs règles tout au long de l’allaitement. Cela serait intimement lié à des niveaux d’œstrogènes plus élevés. 

Certaines mamans remarquent alors que leurs nourrissons sont un peu plus agités, car ils ne reçoivent pas autant de lait qu’ils en ont l’habitude.

Mais alors, que pouvez-vous faire ?

L’allaitement maternel a beaucoup à voir avec l’offre et la demande. Eh oui, plus votre bébé tète efficacement, plus votre corps produira du lait. C’est donc lui qui régule 🙂

Cependant, si vous remarquez que vous semblez produire moins de lait que d’habitude, essayez de nourrir votre enfant plus fréquemment afin de rétablir votre production de lait maternel…

 

Comment vous préparer au retour de couche avec un bébé allaité ?

Vos règles ne ressembleront probablement pas à ce qu’elles étaient avant la grossesse. Votre corps a subi tellement de changements qu’il doit se réadapter à des menstruations qu’il n’a pas connues depuis plus de 9 mois… 

🌸 Comment se passe le retour de couche ?

Théoriquement, vous n’aurez pas vos règles tant que vous allaitez ! À condition que votre bébé soit allaité exclusivement et qu’il tète de manière régulière le jour comme la nuit. 

Il est important de souligner que l’allaitement n’est pas un moyen de contraception. Comme je vous le disais, chaque femme est unique. Vous n’avez pas toutes le même corps, les mêmes taux d’hormones… 

Pour certaines, le simple fait d’avoir commencé à espacer les tétées fait revenir les règles. Pour d’autres, la pratique d’allaitement n’influe en aucun cas sur le retour de couche.  

Garder en tête qu’une ovulation et une fécondation est possible avant le retour des règles.

Eh oui, même si la succion du bébé contribue à maintenir le taux de prolactine, votre petit bout n’est pas toujours régulier…

À l’inverse, le retour de couche pour une maman allaitante peut aussi se faire plus d’un an après l’accouchement. 

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de règle officielle sur le retour de couche et l’allaitement 😉

 

🌸 Les pertes sanguines post-partum : les lochies

Il est possible que vous ayez des pertes de sang immédiatement après la naissance de votre enfant. 

De quoi s’agit-il ?

Rassurez-vous, il ne s’agit pas du retour des règles, mais de ce que nous appelons des lochies. En fait, il s’agit simplement de l’expulsion des résidus de la grossesse.

Je ne vous le cache pas, ces saignements peuvent être très abondants et durer jusqu’à 72 heures. Mais une fois qu’ils sont passés, ils sont passés 😉

 

🌸 Les symptômes liés au retour des couches

Voici quelques signes pour vous aider à reconnaître le retour de vos menstruations :

  • augmentation des crampes menstruelles
  • apparition des caillots de sang
  • flux beaucoup plus abondant
  • cycle plus irrégulier

Une question que beaucoup de mamans se posent est la suivante : pourquoi les crampes sont plus douloureuses ?

En fait, pour accueillir l’embryon, la paroi de l’utérus s’est épaissie. Une fois que le nouveau-né est là, il faut donc détruire cette paroi ! C’est pourquoi les crampes sont plus douloureuses et les pertes beaucoup plus abondantes que d’habitude.

 

🌸 Des protections hygiéniques adaptées pour le retour de couche

Pour combattre les fameuses lochies, vous aurez très certainement utilisé des protections hygiéniques hyper-absorbantes à la maternité.

Alors lorsque se présentera votre retour de couche, vous pouvez utiliser des similaires 😉

Par contre, pendant cette période, il est déconseillé de mettre des tampons, une coupe menstruelle (cup) ou toute autre protection intra-vaginale. À votre avis, pourquoi ? 

Tout simplement pour éviter les infections, d’autant plus si vous avez eu une épisiotomie. Il est alors nécessaire d’attendre quelques cycles pour que votre col de l’utérus se ferme progressivement. 

 

🌸 Pour conclure, un dernier conseil… 

Je me répète peut-être, mais sachez qu’il n’y a pas de calendrier précis pour un retour des cycles normaux puisque vous êtes UNIQUE.

Il y a de fortes chances que si vous aviez un cycle régulier avant la grossesse, vos règles reviennent et se normalisent rapidement après l’arrêt de l’allaitement.

De plus, garder en tête que l’absence de règles ne signifie pas nécessairement un manque d’ovulation. Dernièrement, j’ai rencontré une maman qui était persuadé de ne pas pouvoir tomber enceinte pendant l’allaitement car elle n’avait pas ses règles régulièrement.

Je vous laisse imaginer la surprise de cette maman allaitante lorsqu’elle a découvert une nouvelle grossesse… 

Avez-vous des appréhensions concernant le retour de couche et l’allaitement ?

Partager vos avis, questions ou expériences en commentaire !

Prenez soin de vous et de votre bébé 🙂

retour-de-couche-allaitement-quand
Menstruations – maman allaitante

Vous avez aimé cet article ?

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un bel épanouissement dans votre rôle de maman,

À très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
    2
    Partages
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  •  
  • 2