durée-montée-de-lait

Votre accouchement approche à grand pas et vous vous posez des questions sur la durée de montée de lait ? 

Alors vous êtes au bon endroit !

J’ai bien conscience que l’allaitement peut être stressant pour les mamans, surtout si vous craignez de ne pas produire suffisamment de lait maternel… 

Rassurez-vous, ici,  je vous donne pleins d’infos pour que tout se passe au mieux pour vous 😉

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

  • Comment fonctionne la lactation ?
  • Combien de temps dure la montée de lait ? Comment la reconnaître ?
  • Que faire pour que la montée de lait se fasse correctement ?
  • Comment savoir si bébé reçoit suffisamment de lait ?

 

Durée montée de lait, on parle de quoi au fait ?

Contrairement au biberon, où vous pouvez savoir exactement combien votre nourrisson boit, l’allaitement au sein est “aveugle”.

Et ça frustre bien des mamans de ne pas savoir combien de lait elles ont et combien le bébé en prend… Vous êtes peut-être dans ce cas ?

Alors avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous explique comment fonctionne la lactation 🙂

🌸 Comment fonctionne la production de lait ?

Le corps se prépare à allaiter pendant la grossesse

Dès le 3e mois de grossesse, vos seins commencent à se préparer à l’allaitement, en développant le tissu glandulaire nécessaire à la production de lait et en augmentant le nombre de canaux lactifères dans vos seins.

Plusieurs hormones préparent aussi le sein pour la lactation avec notamment les œstrogènes et l’hormone lactogène placentaire.

En fait, à la fin du deuxième trimestre, votre corps serait déjà capable d’allaiter.

Incroyable n’est-ce pas ?

Mais les changements ne s’arrêtent pas là… 

Et à la naissance, il se passe quoi ?

En fait, l’expulsion du placenta entraîne des changements hormonaux : les œstrogènes et la progestérone chutent !

2 autres hormones montent alors en flèche : la prolactine et l’ocytocine.

  • La prolactine déclenche la production de lait… [cette hormone est aussi produite pendant la grossesse mais inhibée par l’action d’une autre hormone]
  • L’ocytocine, provoque la contraction de minuscules cellules musculaires dans vos seins, ce qui permet l’éjection du lait.

Lorsque votre enfant tète, votre taux de prolactine augmente et la quantité de lait produite est plus importante.

Ainsi, vous entrez dans le cycle continu de l’offre et de demande : votre bébé draine le lait de vos seins (demande) et les seins réagissent en produisant plus de lait (offre).

 

🌸 Comment se passe la montée de lait ?

La montée de lait c’est quoi ?

À la naissance, votre corps produit ce qu’on appelle le colostrum. Il s’agit d’un précieux liquide jaune et épais très riche en micronutriments.

Le colostrum est généralement produit en petite quantité.

Mais, il a des propriétés nutritionnelles, anti-infectieuses incroyables qui sont particulièrement bien adaptées aux besoins de votre nourrisson.

En fait, il existe 3 phases distinctes dans la mise en place de la lactation :

  • la phase colostrale ; 
  • le lait de transition ;
  • le lait mature.

Lorsqu’on parle de durée de montée de lait, il s’agit du passage de la phase colostrale au lait mature

quand

Quand survient la montée de lait ?

Avant toute chose, sachez que toutes les femmes ayant accouché ont une montée de lait et ce, qu’elles aient choisi d’allaiter ou non.

Quelles sont les explications ?

En fait, lors de la grossesse, il y a tout un chamboulement hormonal qui se produit. Puis à l’accouchement, il y a une chute de ce taux d’hormones.

Et comme je vous le disais, d’autres hormones prennent le dessus. Il s’agit des fameuses hormones ocytocine et prolactine qui jouent un rôle particulièrement important.

Pour la plupart des femmes, la montée de lait démarre entre le 3e et 5e jours après l’accouchement. 

Mais comme je le dis si souvent, chaque femme est UNIQUE

Le climat émotionnel est aussi très important pour permettre à ces hormones de jouer pleinement leur rôle.

Comment reconnaître la montée de lait ?

Certaines mamans ressentent une gêne dans la poitrine, un peu comme une tension. D’autres, ressentent aussi une sensation de chaleur

Et enfin, il y en a qui ne ressentent absolument rien de particulier !

Au fait, j’ai oublié de vous dire…

On dit que la lactation est mise en place aux alentours des 3 à 5 premières semaines. (Mais parfois c’est nettement plus tôt 😉 )

durée-montée-de-lait
bébé au sein

 

Durée de montée de lait, comment faire pour qu’elle se fasse bien ?

Cela peut amener certaines mamans à se poser des questions : est-ce que je produis assez de lait maternel ?

Mon nouveau-né mange-t-il suffisamment ou ma réserve de lait est-elle faible ?

Alors, voici quelques conseils pour favoriser votre montée de lait 🙂

🌸 Pratiquer le peau à peau dès la naissance

Juste après la naissance, le nouveau-né à un comportement biologiquement programmé qui aboutit généralement à une tétée efficace.

Les lectrices de cet article ont aussi lu :  Reflexes archaiques : à quoi servent-ils ? Pourquoi sont-ils s'y important ?

Le premier peau à peau

Il s’agit d’un moment magique qui vous attend… 

Une fois installé en peau à peau, votre tout-petit va certainement se reposer un peu (20 à 30 minutes environ)…

Jusque-là, il était bien blottit dans votre ventre… Puis, tout à coup, il se retrouve dans un endroit froid, éclairé avec beaucoup de bruits ! Vous imaginez bien que ce n’est pas très drôle pour lui…

Alors, la pratique du peau à peau permet à votre bébé une meilleure transition dans le monde réelle. 

De plus, entre les échanges de regard, les caresses…. Il s’agit aussi d’un merveilleux moment qui participe activement à l’attachement et à la construction du lien mère enfant

Ensuite, votre nouveau-né recherchera instinctivement votre sein.

D’ailleurs, il se laissera guidé par l’odeur du lait maternel, qui lui rappelle pleinement l’odeur du liquide amniotique. 

Une fois arrivé à destination, il commencera par lécher votre mamelon avant de prendre le sein en bouche, puis de se mettre à téter. 

Vous l’avez compris, le contact en peau à peau prolongé et ininterrompu après la naissance facilite donc la mise en place de l’allaitement.

Le peau à peau en chambre

La pratique du peau à peau en chambre est à utiliser sans modération 😉

Il offre des conditions favorables pour : 

  • Votre bien-être et celui de votre tout-petit ;
  • Des tétées plus fréquentes : vous pouvez repérer plus facilement les moments d’éveil ou votre enfant peut téter ;
  • Des tétées plus efficaces : il est moins stressé et prend souvent mieux le sein.

Votre enfant ne semble pas spontanément efficace au sein ?

Alors, je vous conseille d’exprimer un peu de lait manuellement.

L’expression manuelle permet de stimuler la lactation et cette technique est très utile à appliquer dès les premiers jours pour favoriser le bon démarrage de l’allaitement 🙂

 

🌸 Mettre bébé au sein à la demande

Après la tétée en salle de naissance, le nouveau-né s’endort généralement pour plusieurs heures, puis ensuite, il regroupe les tétées… 

Les tétées groupées 

Le plus souvent, le nourrisson alterne des périodes de sommeil avec des périodes de forte demande de tétées courtes !

Le bébé peut alors réclamer le sein 5 à 10 fois en seulement 2 ou 3 heures !

Ces tétées groupées inquiètent souvent les mamans… Elles ont peur de manquer de lait et de ne pas satisfaire les besoins de leur tout-petit. 

De ce fait, nombreuses sont celles qui vont demander un complément pour donner au nourrisson et donc se rassurer… 

Alors que ces tétées groupées sont tout à fait NORMALES.

Puis, au bout de 2, 3 jours, les tétées commencent à s’espacer, en moyenne 8 à 12 par 24 heures. (parfois plus, parfois moins ;))

être à l’écoute de son bébé

Afin de favoriser la montée de lait, il est primordial d’être à l’écoute de votre petit bout et de rentrer dans le cercle vertueux de l’offre et de la demande dont je vous parlais. 

Plus votre bébé est mis au sein, plus il tète et plus votre corps produit du lait.

Magique n’est-ce pas ?

De plus, il est important de ne pas avoir les yeux fixés sur l’horloge. Laissez votre enfant téter aussi longtemps qu’il le désire 🙂

Certains nourrissons apprécient les tétées courtes, d’autres les tétées longues… 

Bien-sûr, si vous réduisez la durée de l’allaitement (cinq minutes par sein, par exemple), non seulement votre enfant ne recevra pas suffisamment de lait nutritif, mais vos seins ne seront pas suffisamment vidés.

Et sans une vidange suffisante, ils ne seront pas stimulés à produire davantage… 

Une autre astuce, attendez que votre tout-petit lâche le sein pour lui proposer le second 😉

Les lectrices de cet article ont aussi lu :  tétine ou non pour un bébé allaité ? LE dilemme !

🌸 Les signes qui prouvent que votre bébé reçoit suffisamment de lait

Savez-vous qu’il existe un certain nombre de signes qui indiquent que votre tout-petit est complètement rassasié ?

Les voici :

  • Se réveille régulièrement pour téter, au moins 8 à 12 fois par jour, souvent plus ;

  • Est actif pour prendre le sein ;

  • Prêt à téter quand il est en éveil calme ;

  • A des signes de recherche active ;

  • Ouvre la bouche et sort la langue ;

  • A une bonne prise du sein avec un rythme de succion ample et lent ;

  • Déglutit au rythme des mouvements de succion ;

  • Le méconium est éliminé en 2-3 jours. Puis il a des selles fréquentes ( au moins 2/24 h au
    début), liquides, jaunes et grumeleuses ;

  • Les urines sont fréquentes et claires ( au moins 6 couches mouillées par jour) ;

  • La courbe de poids augmente après le 4e jour.

Par ailleurs, selon la durée de montée de lait, quelques douleurs peuvent survenir…

Garder en tête que le meilleur remède contre les engorgements est le drainage du sein aussi souvent que possible !

ALors, rappelez-vous, plus votre bébé est au sein, plus il tète régulièrement, plus vos seins sont drainés comme il faut 😉

 

🌸 Pour conclure, prendre soin de soi et s’entourer de personnes bienveillantes

De nombreuses personnes peuvent vous apporter leur soutien notamment :

  • Les professionnels formés à l’allaitement (sage-femme, puéricultrice, consultante en lactation…) ;

  • Les associations comme la Leche League par exemple ;

  • Le papa grâce à son soutien et sa présence ;

  • Les personnes positives de votre entourage. 

Je vous rappelle également que le cortisol (hormone du stress) est l’ennemie de l’ocytocine, qui comme nous l’avons vu, joue un jeu dans le réflexe d’éjection du lait

Alors, pour favoriser aussi la montée de lait, prenez bien soin de vous les premiers jours (mais pas que 🙂 ).

Avez-vous ressentis la durée de montée de lait ? 

Partager vos avis, questions ou expériences en commentaire.

Vous avez aimé cet article ?

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un bel épanouissement dans votre rôle de maman,

À très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1