rentrée des bébés

[Cet article participe à l’événement “Comment bien préparer sa rentrée” du blog les astuces de Mylène. J’apprécie beaucoup ce blog pour sa légèreté, et en fait mon article préféré est celui-ci].

Les premiers mois, vous vivez au rythme de votre bébé. Puis, très rapidement arrive le jour fatidique ou vous reprenez le travail. Vous devez alors confier votre petit bout à quelqu’un d’autre… La rentrée arrive à grand pas ! C’est pourquoi, j’ai choisi de participer à cet événement inter-blogueur, afin de vous partager les meilleures astuces et conseils pour vous aider à bien préparer la rentrée des bébés 🙂

Mon souhait est de vous permettre d’appréhender la reprise de votre travail et la rentrée de votre bébé que ce soit à la crèche ou chez la nounou sereinement. 

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

  • La rentrée des bébés : une séparation souvent délicate.
  • Préparer la rentrée des bébés : tout un art !
  • Les premiers jours à la crèche.
  • 6 précieux conseils pour bien préparer la rentrée des bébés. 

reprise du travail

 

La rentrée des bébés : une séparation souvent délicate 

Une étape importante 

L’accueil en crèche ou chez une assistante maternelle est une étape importante à franchir, que ce soit pour vous ou votre bébé. Et, pour la majorité d’entre-vous, c’est la première fois que vous expérimentez une séparation aussi longue… L’entrée en crèche se présente toujours comme un grand événement, aussi bien dans la vie des parents que dans celle de l’enfant. 

La séparation avec son bébé peut être perçue comme un déchirement, voire un drame ! 

Le contexte de la naissance

Selon la manière dont s’est déroulé l’accouchement, il peut être plus difficile de laisser son bébé ! En effet, la naissance constitue une première séparation entre la mère et l’enfant. Par exemple, s’il y a eu une césarienne en urgence, la maman n’a probablement pas fait de peau à peau avec l’enfant. Et donc, la séparation a certainement été difficile. 

Il est alors important d’anticiper la deuxième séparation, qui bien souvent, est la reprise du travail. 

Un travail à faire sur soi

Il s’agit là d’une période de vulnérabilité pour l’enfant, aussi bien que pour vous. Cette période est d’autant plus sensible que le sentiment de culpabilité est très présent chez les parents qui confient leur enfant en crèche, surtout s’ils le font sur des rythmes et des horaires atypiques.

L’idée de laisser votre enfant, de le confier à quelqu’un que vous connaissez à peine peut être une réelle source d’angoisse. Alors, pour bien préparer la rentrée de bébé, il faut déjà être prêt soi-même ! 

Le lien mère enfant

Pendant les premiers mois de vie, le lien mère enfant est en pleine construction. Souvent, les mamans ne s’imaginent pas rentrer dans une relation si fusionnelle avec leur enfant. De ce fait, la rentrée des bébés est souvent délicate pour beaucoup de mamans !

Si vous savez à l’avance que vous allez reprendre le travail, il est utile de vous préparer à la séparation en douceur. Pour cela, vous pouvez déléguer au papa ou à vos proches certaines tâches. C’est important pour vous comme pour votre bébé de sortir de ce doux cocon.

Certaines mamans ont tendance à rester dans une relation très étroite avec leur bébé jusqu’au moment où elles reprennent le travail. De ce fait, la séparation est encore difficile ensuite… Il y a beaucoup de stress engendré et le bébé le ressent. 

Laissez-le se familiariser avec votre entourage, c’est très utile pour sa socialisation. En effet, la diversification des expériences sensorielles et corporelles stimule votre enfant. C’est ce qui va l’amener à la construction du langage. 

L’importance de rester positif 

Comme je le dis régulièrement, un enfant est une vraie éponge. Cela signifie qu’il s’imprègne de toutes les émotions et comportements autour de lui. Alors, si vous êtes angoissée, votre bébé le ressentira immédiatement. C’est pourquoi, il est important de vous poser les bonnes questions !

Dans quel état d’esprit êtes-vous ? 

Etes-vous toujours dans votre bulle avec votre enfant ? 

De quoi avez-vous peur ? 

Alors, soufflez un bon coup et relativisez. Votre confiance atténuera les peurs de votre bébé. 

 

 

Préparer la rentrée des bébés : tout un art !

Communiquer avec votre enfant 

Parler à votre bébé est PRIMORDIAL ! Il ne comprendra pas forcément le sens, mais ce qui va circuler, ce sont vos émotions…

Expliquez-lui que vous reprenez le travail, que vous ne serez plus à la maison avec lui la journée, mais que le soir vous allez vous retrouver… Parlez-lui également du fonctionnement de la crèche, qu’il y aura d’autres enfants présents. Lui dire la vérité est très important pour qu’il continue de développer des liens d’attachements sécures.

Vous appréhendez ce moment ?

Si c’est le cas, je vous incite à le verbaliser à votre enfant. Cela permettra de dédramatiser la situation. Le fait de mettre des mots sur vos émotions permettra de vous soulager d’un poids. Et puis, tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime comme on dit 😉 

De plus, si vous réagissez fortement, votre enfant risque de rester sur ce mode de communication. Alors, quelques jours à l’avance, prévenez votre bébé de ce qui l’attend.   

Anticiper l’étape de séparation avant la rentrée des bébés

Je ne peux que vous conseiller de vous préparer bien à l’avance pour franchir cette étape délicate. Pour cela, n’attendez pas le dernier moment pour trouver une crèche ou une nounou.

Si votre enfant est gardé par une nounou, vous aurez le temps de la rencontrer à plusieurs reprise. Cela laissera place à une relation de confiance. De cette manière, vous pourrez aussi découvrir sa maison, faire connaissance avec les autres enfants qu’elle garde…

Si votre bébé est gardé en crèche, l’idée d’aller lui montrer les lieux quelques jours avant le temps d’adaptation peut être un repère sécurisant pour lui. 

Le fait d’y aller par étapes permettra une adaptation toute en douceur pour vous et votre bébé 🙂

 

rentrée des bébés

 

Les premiers jours à la crèche

Le temps d’adaptation 

Ce temps d’adaptation est très important pour l’intégration de l’enfant au sein de la crèche. Il se déroule sur une à deux semaines en fonction de la disponibilité des parents. Dans chaque crèche, il y a une période d’adaptation, et cela, quelle que soit la section dans laquelle l’enfant intègre la crèche. 

Généralement, la première semaine est un temps de découverte ou les parents sont présents. De cette manière, l’enfant appréhende l’univers de la crèche tout en douceur. 

Si les parents n’ont pas la possibilité d’être présent lors de la période d’adaptation, on essaie toujours de trouver des solutions. Par exemple, lorsque j’étais étudiante, j’ai pu voir un temps d’adaptation mis en place avec la grand-mère de l’enfant ! 

Pendant la deuxième semaine, il y a un temps de séparation progressif qui est mis en place. Tout d’abord, l’enfant est laissé à la crèche pendant 1 heure, puis le lendemain 2 heures, le surlendemain la matinée entière. L’objectif est de trouver un rythme de croisière.  

Concernant l’adaptation des enfants entre eux, cela se fait toujours par le jeu. C’est un lien sacré qui se créé.  

Une relation de confiance qui se créée

Le temps d’adaptation va permettre de faciliter les échanges entre les parents, l’enfant et l’équipe. Il y a toute une organisation à mettre en place ! 

Cette période repose sur un travail de référence ou 2 professionnelles privilégient la prise en charge de l’enfant. L’objectif est d’acquérir une connaissance plus fine des habitudes de vie de l’enfant et de ses besoins. De plus, cela permet à la maman de s’investir dans une relation de confiance. 

Prendre le temps de discuter avec le personnel de la crèche, ou de faire connaissance avec l’assistante maternelle est important. 

Vous pouvez aussi verbaliser vos peurs, vos angoisses liées au fait de laisser votre enfant. Posez les questions qui vous passent par la tête. Les professionnelles sont habituées à accueillir des nouveaux enfants et parents. Je suis certaine qu’elle pourront vous rassurer 😉

rentrée des bébés

 

6 précieux conseils pour bien préparer la rentrée des bébés

Éviter les périodes délicates pour la rentrée des bébés 

Dans un précédent article, je vous parlais de l’angoisse de séparation. Si cela est possible, éviter l’âge de 8 – 9 mois pour mettre votre enfant à la crèche. À cette période, votre bébé vient tout juste de comprendre qu’il est différent de vous ! De ce fait, il réalise à quel point, il est dépendant de ses parents. Alors, imaginez l’angoisse qu’il éprouve s’il ne vous voit pas revenir… 

Vers 18 mois, il y a une deuxième phase qui est aussi délicate. Il s’agit d’une période ou votre bébé commence à comprendre comment fonctionne le monde autour de lui. De ce fait, sa personnalité commence à se développer. C’est aussi la période du langage, de l’opposition par le “NON”, de la propreté… En fait, il se passe tout un tas de chose dans la vie de votre enfant vers ses 18 mois. 

Si ce n’est pas possible pour vous d’éviter l’entrée à la crèche lors de ces périodes, PAS de panique ! Cela n’est en aucun cas de votre faute et je suis certaine que vous faites au mieux pour votre petit bout. Alors, ne culpabilisez pas. Votre bébé s’adaptera. Par contre, la préparation sera certainement plus longue, la période d’adaptation aussi. Il est alors important de prendre le temps dont votre enfant a besoin, ainsi que vous-même. 

Penser aux routines 

Il est très rassurant d’instaurer des petites routines avec votre bébé avant de vous séparer. 

Par exemple, vous pouvez lui faire un gros câlin, lui donner le biberon… Vous pouvez aussi préparer ses petites affaires près de lui afin qu’il comprenne que c’est bientôt l’heure d’aller à la crèche. Ces repères vont permettre de l’aider à se sentir en sécurité. 

C’est à vous de trouver le petit rituel qui vous convient le mieux !

Dire toujours au revoir 

Il est très important de toujours dire au revoir à votre petit bout lorsque vous partez. Même si cela vous fait mal au cœur de le voir pleurer… Car si vous partez en cachette, votre bébé n’aura plus confiance. Il imaginera ensuite que vous pouvez disparaître à tout moment ! 

Alors, prenez un petit moment avec lui avant de le quitter. Essayez aussi de partir avec le sourire pour qu’il s’imprègne de vos émotions positives 🙂

Faire diversion par le jeu 

Lorsque vous arrivez à la crèche ou chez la nounou, vous allez faire des petites transmissions à l’équipe. (Comment s’est passée la nuit ? A t-il bu tout son biberon ? …) Ce sont des informations indispensables à transmettre, afin que la personne puisse bien prendre soin de votre enfant.

Votre enfant a beaucoup apprécié jouer à un jeu ?

Dites-le ! La professionnelle pourra jouer à nouveau avec lui. Proposer un jeu lorsque vous êtes sur le point de partir est une bonne astuce pour faire diversion et concentrer l’attention de l’enfant sur autre chose. (Cela ne fonctionne pas toujours, mais ça vaut la peine d’essayer 😉 ) 

Le téléphone portable

Si cela peut vous rassurer, les premiers jours de séparation, vous pouvez appeler la crèche ou la nounou afin de prendre des nouvelles de votre enfant.

Ainsi, cela vous permettra de reprendre le travail en toute sérénité. Puis, sachez que les bébés n’ont pas la même notion du temps que les adultes. Il faut attendre l’âge de 3 – 4 ans pour cela. 

Faites confiance

C’est loin d’être facile de confier son enfant à quelqu’un que l’on connaît à peine. Certaines mamans ont le sentiment d’abandonner leur bébé…

Cependant, les professionnelles de la crèche sont toutes formées pour s’occuper des bébés. Elles sont dotées de qualité comme l’écoute, l’empathie, la patience, la douceur. Elles respectent au mieux les besoins des bébés comme des plus grands et redoublent toujours d’attention envers eux. Et surtout, elles sont habituées à garder les enfants d’autres personnes.

L’univers des bébés n’a aucun secret pour elles. Alors rationnellement, il n’y a pas lieu d’avoir peur. Je suis certaine que votre enfant sera très bien entouré et chouchouté 🙂 

rentrée des bébés

 

Pour conclure sur la rentrée des bébés ! 

Laisser votre bébé à une assistante maternelle plutôt qu’à la crèche peut vous inquiétez davantage, car vous n’avez pas de visibilité sur la journée de votre enfant. Rassurez-vous, n’importe qui ne peut pas devenir nounou ! De plus, elles sont suivies par une puéricultrice de la PMI et sont généralement très bien entourées. 

À l’inverse, vous préférez peut-être que votre enfant n’aille pas à la crèche pour éviter d'”attraper ” toutes sortes de maladies. 

Le seul conseil que je puisse vous donner est d’écouter votre cœur, faites ce qui vous semble le plus adapté pour vous et votre petit bout. Le choix de la crèche ou de la nounou vous appartient entièrement.

Je vais conclure par une citation qui résume bien l’importance de sociabiliser l’enfant dès le plus jeune âge. 

” Il faut tout un village pour élever un enfant. ” (proverbe Africain)

Je vous souhaite une très belle rentrée. Prenez bien soin de vous en cette période particulière. 

rentrée des bébés

Partager vos avis, questions ou expériences. 

Comment envisagez-vous la rentrée ?

Les commentaires sont très appréciés 🙂 

Vous avez aimé cet article ” Comment bien préparer sa rentrée ? ” 

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un merveilleux épanouissement dans votre rôle de maman,

A très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •