montée de lait

Quand la montée de lait arrive-t-elle ?

Comment reconnaître ce phénomène ? 

Que faire pour favoriser la montée de lait ?

 

Toi aussi tu te poses ces questions ? Si c’est le cas, tu es au bon endroit ! 

Que tu aies choisis d’allaiter ou non, les interrogations concernant la montée de lait se posent dans les 2 cas 😉

 

La sécrétion du lait est un processus qui se déroule de façon parfaitement normale chez au moins 85% des femmes en post-partum. 

De plus, avec un soutien adapté, au moins 95 % des femmes peuvent allaiter exclusivement leur enfant. 

Donc tu n’as pas de soucis à te faire ! Si tu es bien informée il n’y a pas de raison que ce processus se passe mal. 

Découvre dans cet article ce que tu dois savoir sur la montée de lait, cette étape cruciale de l’allaitement et de la période post-partum.

En complément, télécharge ici tes 2 petits guides gratuits pour réussir ton allaitement 🙂

 

 

Montée de lait : réponse aux 5 questions les plus fréquentes.

Est-ce que tu connais la principale caractéristique commune à tous les mammifères selon toi ?

C’est que la femelle sécrète un liquide nutritif spécifiquement conçu pour la nutrition du petit de l’espèce. 

Future maman (ou déjà maman) je te laisse lire la suite pour tout savoir sur ce phénomène magique ! 

🌸 1 – La montée de lait, c’est quoi exactement ?

Eh bien, il s’agit d’un phénomène physiologique survenant 2 à 3 jours (en moyenne) après l’accouchement. 

Mais elle peut aussi être retardée !

Notamment si tu n’a pas pu mettre ton enfant au sein suffisamment fréquemment. 

Aussi, après une césarienne, ou si le bébé est né prématurément, la montée de lait peut survenir un peu plus tard, soit vers le 5ème ou 6ème jour.

Mais comme je le dis souvent, chaque personne est unique alors on ne peut pas faire de généralités !

 

La montée de lait désigne le moment où le colostrum laisse place au lait dit de transition. C’est-à -dire, le lait qui précède le lait mature. 

Ce processus est primordial pour nourrir ton bébé !

Aussi, je tenais à te préciser que toutes les femmes qui viennent de donner naissance ont une montée de lait et ce, qu’elles aient choisi d’allaiter ou non.

Pour celles qui ne souhaitent pas allaiter, il est possible de la stopper à l’aide d’une méthode particulière. 

 

🌸 2 – Qu’est ce qu’il se passe pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, ton corps va subir des modifications conséquentes au niveau physiologique et hormonal

Il y a un énoooorme chamboulement qui se produit !

En fait, les hormones vont engendrer la croissance de ton sein, de l’aréole et de la glande mammaire, notamment grâce aux œstrogènes et l’hormone lactogène placentaire.

D’ailleurs, ton corps serait déjà capable d’allaiter dès la fin du second trimestre de grossesse. 

Le colostrum peut donc être sécrété dès le 3ème trimestre de la grossesse (voir avant). 

Au passage je voulais aussi te préciser qu’il est tout à fait normal d’avoir des écoulement de colostrum pendant la grossesse. Rassure-toi car ce phénomène n’est pas associé à des caractéristiques particulières de la lactation 😉

 

🌸 3 – Qu’est ce qu’il se passe à l’accouchement ?

Eh bien à la naissance, l’expulsion du placenta entraîne entre autres effets une baisse des oestrogènes et de la progestérone.

L’hormone prolactine est alors libérée et va pouvoir déclencher la production de lait.

Il faut en moyenne entre 30 et 72h après la naissance pour observer la première montée de lait avec la chute de la progestérone.

Bon à savoir : La montée de lait survient chez toutes les femmes, qu’elles aient accouché par voie basse ou par césarienne

Et ensuite, il faudra un peu plus de temps pour que tes seins produisent du lait mature. On dit que la mise en route de la lactation se fait généralement entre 3 et 5 semaines… 

 

🌸 4 – Comment nourrir bébé avant la montée de lait ?

En attendant la montée de lait, ton bébé pourra tout de même se nourrir de ton colostrum

Et ce qu’il est important que tu saches, c’est que même s’il est produit en petite quantité, il contient tout les nutriments, vitamines et anticorps nécessaires pour survenir aux besoins de ton bébé !

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on appelle ce liquide magique l’or jaune 😉

Il contient aussi des enzymes et des agents laxatifs qui ont pour rôle de favoriser la digestion et l’élimination des premières selles ! 

Incroyable n’est-ce pas ? 🙂

Le colostrum et le lait maternel ont des compositions très différentes et n’ont donc pas les mêmes intérêts.

En effet, le lait transitionnel, puis le lait mature, sont beaucoup moins riches en protéines et en anticorps. 

En revanche, le lait maternel est nutritionnellement plus intéressant.

Le lait transitionnel et mature sont plus riches en énergie, en lactose et en graisses pour garantir la bonne croissance de ton bébé. 

C’est pour cela qu’il est important que la montée de lait survienne afin de garantir à ton enfant une prise de poids optimale.

 

🌸 5 – Comment reconnaître une montée de lait ? 

Lors d’une montée de lait tu peux ressentir les symptômes suivants  :

  • Une tension des seins plus ou moins grande ;
  • Une sensation de chaleur au niveau des seins ;
  • Un œdème (ou gonflement) plus ou moins important ;
  • Une fièvre modérée.

Ces symptômes rendent parfois plus difficile la prise du sein par bébé. 

Dans ce cas, n’hésites pas à extraire un peu de lait manuellement afin que ton sein soit plus souple pour la tétée. 

À noter : La montée de lait ne déclenche pas de rougeurs comme tu l’as peut être imaginer. Mais elle peut parfois être un peu douloureuse. 

Soulager montée de lait
Soulager montée de lait

Comment soulager les sensations désagréables liées à la montée de lait ?

Comme je te le disais, la montée de lait peut entrainer quelques petites sensations inconfortables au niveau de tes seins. 

Rassure-toi, il existe un grand nombre d’astuces pour y remédier  😉

La plus évidente est de mettre ton bébé au sein le plus souvent possible !

Pourquoi donc ?

Eh bien, grâce à la succion active de ton bébé, il va extraire le lait de ton sein et donc tu auras moins cette sensation d’avoir les seins qui “explosent”.

 

Tu peux aussi appliquer de la chaleur localement. Cela va favoriser l’écoulement du lait et assouplir tes seins. 

Par exemple, certaines Mam’s apprécient de prendre une douche bien chaude accompagnée d’un massage des seins pour soulager ces douleurs. 

 

Tu peux aussi pratiquer des massages de l’aréole en dehors des tétées. 

 

Dans certains cas, l’utilisation des compresses froides peuvent soulager l’œdème après les tétées. 

 

Un antalgique tel que du paracétamol, sur prescription médicale uniquement, peut en outre être pris après la tétée.

 

Une dernière astuce plutôt originale mais qui semble marcher est n’est autre que : la feuille de chou !  

Tu peux aplatir la feuille et l’appliquer sur tes seins. Elle délivrera alors des composés anti-inflammatoires nommés la glucosamine.

Les lectrices de cet article ont aussi lu :  Seins engorgés : découvrez 7 astuces pour y remédier !

favoriser montée de lait
favoriser montée de lait

  

Comment favoriser ou stopper la montée de lait ?

Comme expliqué plus haut, tu es libre d’allaiter ou non ton enfant.

Dans tout les cas, si tu es à la recherche d’astuces pour stimuler ou stopper la montée de lait, tu trouveras réponses à tes questions juste en dessous 🙂

🌸 Comment favoriser la montée de lait ?

Il est important de savoir qu’il existe des gestes simples à adopter, et ce dès la naissance de ton petit bout !

Les premiers gestes à adopter dès la naissance

Les tétées précoces et le peau à peau sont fortement conseillées pour stimuler la montée de lait.

Eh oui, le contact mère-enfant est absolument indispensable pour que ce phénomène ait lieu.

Pour la petite info, le réflexe de succion est souvent très actif dans les 2 heures qui suivent la naissance.

Alors, c’est le meilleur moment pour proposer le sein à ton bébé. 

Une fois posé sur ton ventre, il peut soit ramper instinctivement vers ton sein, dont il reconnaît l’odeur. Ou alors, tu as aussi la possibilité de le guider. 

Aussi, il arrive que certains bébés ne veulent pas téter directement à la naissance. Rassure-toi si cela arrive car ça ne mettra pas en péril ton allaitement pour autant. 

 

Un autre geste à adopter rapidement est de pratiquer l’expression manuellede façon à favoriser une montée de lait rapide et indolore. 

D’une manière générale, plus ton bébé va téter souvent les premiers jours, plus ton sein sera stimulé et plus il produira du lait. 

On parle alors du cercle vertueux de l’offre et de la demande. 

Grâce à toutes ces petites actions, la montée de lait se déroule mieux et tu ne devrais pas avoir d’engorgement.

 

Ce qu’il faut continuer à faire par la suite

Le peau à peau est recommandé que ce soit dès la naissance comme par la suite pour tous ses bienfaits. 

Ce qu’il faut avoir en tête également, c’est que certains facteurs peuvent ralentir la mise en place de la lactation comme le stress et la fatigue.

Dans ce cas, il faudra esssayer de te reposer un maximum entre chaque tétée (bien plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ?!)

Mais, pour le petit rappel, le cortisol (hormone du stress) est l’ennemie de l’ocytocine (hormone qui intervient dans le réflexe d’éjection du lait). 

Alors, afin de favoriser la montée de lait, c’est important de continuer à prendre soin de toi.

 

Des tétées mal réalisées ou trop espacées peuvent aussi compliquer la montée de lait.

Tu peux alors demander conseil aux puéricultrices et aux sages-femmes pour connaître les bonnes positions et gestes à adopter. 

 

Il est tout aussi important pour toi d’adopter une bonne alimentation qui favorise la lactation et de boire suffisamment.  

J’ai même réalisé une vidéo à propos des aliments galactogènes qui boostent ta lactation naturellement !

Si cela t’intéresse fait une pause dans ta lecture pour la regarder ⇩

 

 

🌸 Comment stopper la montée de lait ?

En l’absence d’allaitement, la montée de lait peut être perçue comme “un problème”, qui peut entraîner différents symptômes comme :

  • Une forte tension dans les seins, pouvant aller jusqu’à l’engorgement ;
  • Un écoulement de lait, persistant sur plusieurs semaines ;
  • Des douleurs parfois importantes et une fièvre modérée. 

Pour arrêter cette montée de lait, sache qu’il existe des méthodes naturelles que nous allons voir ensemble.

Les méthodes naturelles pour arrêter la montée de lait

Tu peux recourir à la phytothérapie en buvant des tisanes de sauge, de persil ou de menthe, plantes réputées anti-galactogènes.

Supprimer certains aliments qui favorisent la montée de lait comme ceux cités dans la vidéo. 

La feuille de chou est aussi utile dans ce cas en les plaçant en cataplasme crues sur tes seins pendant quelques heures. Cela va absorber le lait et stopper la lactation au bout de quelques jours.

Si ces méthodes ne marchent pas et que tu veux recourir à la médication, l’homéopathie peut fonctionner. 

Lac Caninum 30CH ou Ricinus communis 30CH à raison d’une dose par jour pendant au moins trois jours peuvent stopper le processus. 

Les médicaments pour stopper la montée de lait sont déconseillés et prescrits seulement en dernier recours à cause des effets secondaires. 

Et cela notamment en cas de nécessité médicale et ou psychologique (IMG, fausse couche). 

 

Attention aux idées reçues !

Tu as peut-être entendue certaines idées reçues qui sont absolument à proscrire pour cesser la montée de lait.

ET justement, j’en parlais encore l’autre jour avec une maman, alors je me suis dit que c’était aussi important de le préciser dans cet article. 

Parmi ces idées reçues, on retrouve :

Limiter les boissons

Après l’accouchement, tu as absolument besoin de bien s’hydrater ! 

Utiliser un tire-lait

Un tire-lait risque au contraire de stimuler ta lactation

Bander tes seins

Ce type de méthode peut renforcer les douleurs, au lieu de soulager la congestion mammaire.

 

Quelques mots pour terminer…

Tu n’es pas sans savoir que la montée de lait rime avec lactation. 

Certaines mamans allaitantes peuvent rencontrer des difficultés à produire suffisamment de lait pour leur bébé.

C’est peut-être aussi ton cas ?

J’ai donc rédigé différents articles qui me semblent aller de pair avec celui-ci et qu’il serait intéressant pour toi de consulter.

Je t’invites donc à te renseigner si tu en ressens le besoin sur comment produire plus de lait maternel.

Ou alors comment avoir plus de lait sachant que bébé est à la crèche et commence à manger ? 

Ces articles t’aideront non seulement à favoriser la lactation et à booster tes montées de lait 🙂 

Et voilà c’est déjà terminé ! 

J’espère avoir répondu à toutes tes questions au sujet des montées de lait et que cet article t’a été utile. 

Si tu te poses d’autres questions, la partie allaitement de mon blog juste ici pourra sans doute t’aider.

Je te souhaite un bel allaitement et je t’envoie pleins de bonnes ondes 😽

 

IMPORTANT : Tu ne dois pas interpréter cet article comme un avis médical. Contacte ton médecin, pédiatre pour toute préoccupation concernant la santé et le bien-être de ton bébé mais aussi le tiens ! 

N’hésite pas à partager ton avis, questions ou expériences en commentaire ! 😉 

 

Suis-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •