comment avoir plus de lait

Voici une nouvelle vidéo dans le cadre de la FAQ :  Comment avoir plus de lait sachant que bébé est en crèche et commence à manger ?

Découvrez la réponse dans cette vidéo ! 

Abonnez-vous à ma chaîne YouTube pour être averti des nouvelles vidéos, mais aussi pour me soutenir si le cœur vous en dit 🙂

 

Vidéo – Comment avoir plus de lait sachant que bébé est en crèche et commence à manger ?

 

 

 

Retranscription – Comment avoir plus de lait sachant que bébé est en crèche et commence à manger ?

Bonjour c’est Sophie du blog mamanradieuse.com.

Bienvenue dans cette vidéo 🙂

Aujourd’hui je réponds à vos questions, et la question de la semaine est : Comment booster la lactation sachant que bébé va à la crèche et commence à manger ?

🌸 Les besoins du bébé allaité

C’est une question que se pose de nombreuses mamans et c’est tout à fait normal !

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je voulais faire un petit rappel. Je tiens à vous dire que le lait maternel couvre tous les besoins du bébé jusqu’à l’âge de ses 6 mois. 

Alors lorsqu’un bébé est allaité, il est préférable d’attendre ses 6 mois pour commencer la diversification. 

Bien-sûr, vous n’avez pas besoin d’avoir les yeux rivés sur votre calendrier. Ce que je vous conseille, c’est d’observer votre bébé, d’observer les petits signes qui prouve qu’il est prêt à manger des solides.

La diversification commence donc en général vers le milieu de la première année. Donc pour les bébés allaités, comme je vous le disais, il est préférable d’attendre les 6 mois.

Mais certains pédiatres vont recommander la diversification à partir de 4 mois. Après c’est vrai qu’il y a toujours eu une grande question autour de ce sujet. 

Il y a des pédiatres qui vous diront, la diversification c’est plutôt vers 4 mois, d’autres vers 6 mois.

Mais en tout cas, une chose est sûre, c’est que l’allaitement couvre tous les besoins du bébé jusqu’à l’âge de  6 mois. 

Alors à mon sens, il n’y a aucune raison valable d’introduire les solides avant…. 

D’ailleurs, est-ce que vous connaissez la raison pour laquelle on introduit les solides à partir de cet âge-là ? 

Eh bien, en fait, dans le lait maternel il y a certains aliments qui sont un peu limités, notamment le zinc, le fer et la vitamine B6

C’est donc pour cette raison-là qu’à partir de 6 mois, tout en sachant que le développement psychomoteur du bébé s’intensifie, on est obligé d’introduire des aliments solides. 

Sachez aussi, lorsque vous allaitez à la demande, il n’y a aucune raison de manquer de lait. Car comme vous le savez peut-être déjà, c’est votre bébé qui régule.

Alors plus vous allez le mettre au sein, plus bébé va téter, plus le lait sera produit. 

Eh oui, la production de lait dépend du nombre de tétées et bien sûr de l’efficacité de bébé au sein. 

Ce que je peux vous proposer, c’est d’aller jeter un œil à mon article sur les positions d’allaitement car j’aborde la prise du sein de bébé en bouche et les différentes positions d’allaitement que vous pouvez adopter. 

À mon sens, ce sont 2 critères très importants pour vous assurer de la succion efficace de votre bébé. 

🌸 Comment avoir plus de lait sachant que bébé est en crèche et commence à manger ?

Nous arrivons dans le vif du sujet…

Parfois lors de la séparation, lorsque la maman reprend le travail, lorsque le bébé va à la crèche et si en plus de tout ça vient s’ajouter la diversification, eh bien il se peut que vous ayez peur de manquer de lait

Ce qui est tout à fait légitime comme peur.

En effet, si vous n’avez plus votre bébé accroché à votre sein, par exemple si c’est un bébé qui tète beaucoup. Eh bien si vous ne mettez pas en œuvre certaines choses, c’est possible que la lactation diminue. 

Alors comment y pallier ? Comment booster la lactation ?

1 – proposer les tétées à la demande

Mon 1 er conseil est de continuer à proposer des tétées à la demande. Car comme je vous le disais, c’est bébé qui gère la production de lait. 

Et là, vous me dîtes : ” Oui mais j’ai repris le travail, mon bébé va à la crèche… Comment est-ce que je peux faire ? “

Eh bien tout d’abord, vous pouvez déjà continuer de proposer le sein à la demande quand vous êtes auprès de votre bébé.

Par exemple le matin vous pouvez lui proposer une tétée au réveil, une tétée avant d’aller travailler, mais aussi lors des retrouvailles faire une tétée, puis une nouvelle tétée le soir

Ensuite, allaiter votre bébé à la demande tous les autres jours lorsque vous êtes avec lui, et aussi la nuit si votre bébé a besoin de téter.

2 – Pratiquer le maternage proximal

Le 2e conseil que je vous partage pour avoir plus de lait est de continuer à être proche de votre bébé. Par exemple, si vous pratiquez du cododo jusque-là, je vous encourage à continuer. Vous pouvez aussi faire du peau à peau, le porter, lui faire des câlins…

En fait, plus vous serez prêt de votre bébé, plus vous allez libérer une hormone qu’on appelle l’ocytocine. 

L’ocytocine c’est l’hormone de l’attachement, l’hormone du bien-être. Et c’est aussi une hormone qui joue un rôle très important dans la lactation.

Quand vous êtes proche de votre bébé, cette hormone est libérée, et inconsciemment ça permet de booster la lactation. 

3 – Stimuler les 2 seins

Un autre conseil que je peux vous donner, c’est de stimuler les 2 seins lors de la tétée.

Par exemple, si vous voyez que votre bébé commence à s’endormir ou à ralentir lorsqu’il est au sein, n’hésitez pas à changer de sein. Déjà ça permettra de réveiller bébé, de le stimuler, mais aussi qu’il tète plus efficacement. 

Ensuite, vous pouvez aussi pratiquer ce qu’on appelle la Super Alternance

La Super Alternance, ça consiste à changer de sein plusieurs fois pendant la tétée. ET donc ça va permettre d’avoir plus de lait

Par contre, lorsque vous utilisez la super alternance, il y a un risque… Et ce risque c’est l’engorgement. Alors il est quand même préférable d’éviter de sauter une tétée. 

Et là vous me dîtes : ” Oui mais je reprends le travail, mon bébé est à la crèche… Comment je peux faire ? ” 

4 – Tirer son lait 

Eh bien pour limiter le risque d’engorgement, vous pouvez tirer votre lait en journée. Je vous conseille d’utiliser un tire-lait à double pompage électrique parce que ça vous permettra de tirer plus de lait en moins de temps. Et le temps, on le sait tous, il est précieux

Ensuite, vous pouvez faire de l’expression manuelle après la tétée. 

Et lorsque votre bébé est au sein, vous pouvez aussi faire ce qu’on appelle la compression mammaire. Ça permettra à votre bébé de recevoir plus de lait car le débit sera meilleure. 

Une chose en plus, si à la fin de la tétée, vous sentez que vos seins sont un peu dur, un peu rempli, vous pouvez aussi tirer votre lait.

5 – Éviter la tétine

Et qu’en est-il de la sucette ? 

Eh bien l’utilisation de la sucette entraîne un risque plus accru des difficultés dans l’allaitement maternel.

Parce qu’un bébé qui a une tétine stimulera moins le sein. Son besoin de succion étant donc accompli par la sucette. 

Alors mon conseil est de diminuer progressivement la tétine de façon à ce que bébé continue de stimuler le sein et qu’il puisse entretenir la lactation. 

Sachez aussi que même si la lactation est établie chez un bébé diversifié, [normalement la lactation s’établit aux alentours des 3 à 5 semaines.] eh bien, le risque de confusion sein/ tétine peut se faire à n’importe quel âge

Alors ça serait dommage de sevrer bébé de l’allaitement parce qu’il a fait une confusion ou alors parce que la lactation a diminué progressivement. 

6 – Favoriser les aliments galactogènes

En parallèle de tout ce que je viens de vous dire, vous pouvez aussi favoriser les aliments galactogènes. En fait, les aliments galactogènes vont permettre de booster la lactation naturellement. 

Notamment grâce aux plantes comme le fenouil, le fenugrec, le cumin, l’anis… Ce sont de vrais alliés. 

Alors vous pouvez en consommer régulièrement. Par exemple vous pouvez faire des tisanes, les utiliser dans les salades ou dans des boissons fraîches.

7 – Prendre soin de soi

Pour finir, ce que je peux vous conseiller, ce qui à mon sens est la base de la base, c’est de prendre soin de vous.

Parce que plus vous prenez soin de votre corps, de votre esprit. Plus vous serez dans les bonnes énergies. Et plus vous allez booster votre lactation. 

Bien sûr, il se peut que vous rencontrez des petites contrariétés comme tout le monde j’ai envie de dire, parce que ça fait partie de la vie. 

Mais sachez que plus vous vous sentirez bien, mieux ça sera pour vous et pour votre bébé. 

Alors, mon conseil est vraiment de trouver des choses qui vous font du bien.

Bon, j’ai bien conscience que lorsqu’on est maman ce n’est pas toujours facile d’avoir du temps pour soi, mais ne serais-ce que 5 minutes par ci-par là. Eh bien ces 5 minutes sont précieuses. Vous pouvez les utiliser pour faire des choses qui sont bénéfiques. 

Par exemple, je sais que certaines mamans aiment pratiquer la lecture, le yoga, la méditation

En fait, le principal est que ce soit quelque chose qui vous fait du bien.

Sachez aussi que plus vous serez dans un état de stress, plus malheureusement vous allez libérer une hormone qu’on appelle la cortisol.

Et cette hormone c’est l’ennemi de l’ocytocine, d’où l’importance de faire des choses qui vous sont bénéfiques, qui vous font du bien. 

 

🌸 Pour conclure…

Merci d’avoir regardé cette vidéo !

J’espère vous avoir aidé. En tout cas, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire en retour.

Et n’oubliez pas de télécharger vôtre KIT pour réussir votre allaitement

Et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo 🙂 

Quelles sont vos astuces pour avoir plus de lait ? 

Partager vos petits secrets en commentaire ! 

Partager vos avis, questions ou expériences en commentaire 🙂

Vous avez aimé cette vidéo ?

Voici 3 autres vidéos que vous apprécierez :

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un bel épanouissement dans votre rôle de maman,

À très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1