douleur bout mamelon

La douleur au bout du mamelon ou au téton est une des principales raisons qui provoque l’arrêt de l’allaitement par les mamans.

Ça te parle ? Alors tu es au bon endroit.

Choisir d’allaiter son nouveau-né est une grande décision qui entoure la naissance d’un enfant, n’est-ce pas ?

Il serait dommage qu’une douleur au bout du mamelon vienne gâcher ce moment de partage 😖

Bien que naturel, l’allaitement maternel s’apprend, il n’est pas inné.

C’est pourquoi il est primordial de s’entourer de professionnels pour te conseiller, et de proches pour t’apporter du soutien.

Voici ce que tu vas pouvoir découvrir dans cet article :

  • L’anatomie de ton sein 
  • Les causes et les caractéristiques d’une douleur au bout du mamelon 
  • Comment y remédier 

Si le programme te convient, alors suis-moi ! ⬇️

 

Douleur au bout du mamelon ou au téton : comprendre l’anatomie de son sein

Adopter les bons gestes est essentiel pour mener à bien son allaitement.

Mais comprendre comment l’allaitement fonctionne l’est tout autant.

Et pour cela, une petite explication globale pour comprendre l’anatomie du sein lactant s’impose !

Le cours commence, suivez bien les mamans ! (Et ça vaut pour tout le monde d’ailleurs) 📚

🌸 Le complexe aréole – mamelon

Quelques définitions pour commencer :

L’aréole

c’est cette surface pigmentée au bout du sein, de taille et de couleur variables selon les personnes.

L’aréole contient un réseau de fibres nerveuses sensibles au toucher, à la chaleur ou encore à la succion. 

Cette surface porte également les tubercules de Montgomery

Ce sont ces glandes qui sécrètent un mélange de lait maternel et de sébum gras et cicatrisant dont raffolent nos bébés ! 🤤

Durant la grossesse, la taille de l’aréole s’élargit et sa pigmentation s’accentue.

Le mamelon

Plus communément appelé téton, c’est la partie saillante et pigmentée entourée par l’aréole.

Le mamelon comporte entre 5 et 10 pores fonctionnels permettant la sortie du lait maternel.

Le sein

En plus de présenter l’aréole et le mamelon, il est traversé d’un système nerveux et d’un système vasculaire et lymphatique.

Pour faire court, ces systèmes permettent la production de lait maternel ! 

Même si en réalité, c’est plus compliqué 😅

 

🌸 La glande mammaire

Il y en a une par sein, et elle représente environ ⅔ de la masse totale du sein.

La glande mammaire est constituée de canaux qui transportent le lait maternel jusqu’au pores du mamelon et de cellules sécrétrices de lait.

Ces canaux sont fragiles et sont obstrués facilement, cela peut avoir une incidence sur les bouts des mamelons.

Tu pourras en apprendre davantage sur les causes de ces douleurs plus tard dans l’article !

La grossesse est la 3ème étape du développement de la glande mammaire, les deux premières étant la période foetale et la puberté. 

C’est à ce moment que l’on remarque un changement dans l’aspect externe des seins. 

Il a été établi que :

  • Le sein fabrique en permanence du lait avec une vitesse située entre 5 et 90 ml/h
  • Les seins ont une capacité de stockage d’environ 170 ml par sein
  • Plus l’on retire du lait, plus le sein en produit 
  • Un enfant prend environ 70% de lait présent dans le sein lors d’une tétée

Eh oui, la nature est bien faite … 🌱

Durant les premières heures suivant l’accouchement, tu peux remarquer des flux de lait éjectés, car sa quantité augmente.

Il est donc normal de ressentir une sensation de seins chauds et tendus, et d’être émotionnellement très sensible.

 

🌸 Le contrôle hormonal

Deux hormones ont un rôle déterminant dans la production du lait maternel : la prolactine et l’ocytocine.

Mais avant de voir leurs effets, il est important de rappeler que c’est le climat qui entoure une mère qui favorise l’allaitement.

Ces deux hormones sont très influencées par un sentiment de détente, de confort, de confiance et de soutien.

La prolactine

Autrement appelée “hormone du maternage”, elle :

  • Stimule une combinaison de nutriments essentiels du lait 
  • Augmente à la fin et juste après la tétée
  • Produit une somnolence et une détente

L’ocytocine

Tu le sais peut-être déjà, c’est l’hormone de l’amour, mais pas que… 

  • Provoque des contractions utérines lors de l’accouchement (les mêmes réflexes viendront pour l’éjection du lait)
  • Donne soif
  • Est diffusée en flux 
  • Est bloquée par le stress ou la douleur 

OK ! Maintenant que le petit cours d’anatomie est terminé, je te propose de répondre à la question : Pourquoi j’ai une douleur au bout du mamelon ?

C’est parti ! 👩🏻‍🏫

Les Mam’s qui ont lu cet article ont aussi téléchargé le kit de la Maman Radieuse pour avoir un allaitement au top 🙂

 

Causes et caractéristiques d’une douleur au bout du mamelon

Tu te demandes sûrement comment un mécanisme aussi naturel que l’allaitement puisse devenir source de douleur.

Mais tu te doutes également qu’aucun système n’est parfait.

En effet, il peut arriver qu’un élément inattendu vienne perturber ton allaitement. 

Il est donc important d’être avertie, de savoir reconnaître les symptômes d’une douleur au bout du mamelon, pour ensuite les associer à une cause.

Je vais te proposer quelques exemples, mais si tu ne te reconnais dans aucune de ces situations, rien ne vaut une consultation par un professionnel de santé. 

En poursuivant ta lecture, tu pourras enfin trouver quelques astuces pour éradiquer une douleur au bout du mamelon.

🌸 Une douleur au bout du mamelon les premiers jours

Les mamelons sont très sensibles durant les premiers jours d’allaitement. 

C’est normal si tu ressens un tiraillement ou une douleur pas très intense au mamelon. Cependant, ça ne devrait pas durer tout le temps de la tétée.

Cette douleur devrait se calmer au bout d’une semaine, et si ce n’est pas le cas tu peux penser à consulter un médecin.

 

🌸 Une mauvaise position

La prise au sein de bébé peut être mal exécutée et entraîner une douleur pour ton mamelon.

La douleur peut se manifester durant toute la tétée et rendre les mamelons rouges et secs.

Si bébé n’est pas installé dans la bonne position, la succion n’est pas optimale et peut provoquer une lésion du tissu mammaire (mamelon + aréole).

Je t’explique comment corriger cette position plus bas !

Mais une fissure au mamelon peut entraîner des douleurs supplémentaires…

Les lectrices de cet article ont aussi lu :  Les 6 meilleures positions d'allaitement à adopter

 

🌸 Une douleur causée par une infection

Une infection bactérienne

Elle peut provenir d’une fissure ou d’une craquelure sur le mamelon.

Elle provoque alors des sensations de brûlure ou de démangeaisons qui peuvent être accentuées par le frottement d’un vêtement.

La couleur et la texture habituelle du mamelon et de l’aréole changent également, et évidemment, allaiter devient douloureux !

Il est important de recevoir un diagnostic complet car les symptômes sont les mêmes pour un psoriasis, de l’eczéma ou un vasospasme (rétrécissement des vaisseaux sanguins). 

Une infection bactérienne peut être traitée par une pommade antibiotique prescrite par un médecin.

Une infection à la levure

 Aussi appelée “muguet”, elle est traitée différemment !

Cette pellicule blanchâtre et épaisse peut se transmettre et apparaître à l’intérieur de la bouche de bébé.

Ce champignon se multiplie ! Il n’est donc pas rare d’observer érythème fessier sur bébé.

De plus, les antibiotiques peuvent favoriser l’apparition d’une infection à la levure.

Tu penses comme moi ? En effet, pas bon ménage avec le traitement de l’infection bactérienne…

La douleur associée à une infection à la levure est soudaine et provoque une sensation de brûlure et d’irritation au mamelon ainsi qu’un changement d’aspect. 

Le médecin peut alors prescrire un antifongique et de la cortisone pour réduire l’inflammation et soigner simultanément ton enfant et toi.

Il a été constaté qu’une infection bactérienne donne un aspect jaunâtre au mamelon, alors qu’il devient plus rosé voire rouge à cause d’une infection fongique.

N’oublie pas qu’un professionnel de santé aide à distinguer les différences de symptômes afin de traiter au mieux la douleur !

 

🌸 Le pore d’un mamelon est bouché 

Si tu remarques un petit bouton blanc sur le mamelon, c’est probablement un pore recouvert d’une fine pellicule de peau ou bouché par du lait épaissi.

Ce petit canal obstrué peut être douloureux pour toi durant et après l’allaitement. 

Un pore bouché peut être la conséquence d’une trop forte compression des canaux transportant le lait sous les doigts de la mère lors de la tétée.

Appliquer un gant de toilette humide et chaud, ou un coton imprégné d’huile d’olive avant l’allaitement peut déboucher le canal.

Cependant si la douleur est lancinante et qu’elle persiste, tu doit consulter un médecin pour retirer manuellement ce bouchon.

 

🌸 Une douleur au bout du mamelon après la tétée

Le mamelon peut subir une sorte de petit choc thermique après la tétée.

La chaleur que tu peux ressentir lorsque la bouche de bébé entoure ton mamelon contraste avec l’air ambiant quand la tétée est terminée.

Pour aider les mamelons à se refroidir en douceur, il te suffit de placer une serviette tiède sur tes seins après la tétée ! 

Une mauvaise prise au sein peut rapidement rendre les mamelons douloureux, mais tu peux éviter ça en lisant la suite. ⬇️

douleur-bout-mamelon
Comment remédier à une douleur au bout du mamelon ?

 

Comment remédier à une douleur au bout du mamelon ?

Tout d’abord, voici un petit récap des bienfaits de l’allaitement 🤱🏻

🌸 L’allaitement maternel 

Pour bébé

  • Complet pour sa croissance
  • Favorise le bon développement de son cerveau et une meilleure digestion que les substituts de lait
  • Protection contre les infections 
  • Prévention de l’obésité et du diabète

 

Pour toi :

  • Sommeil plus réparateur grâce à l’action de la prolactine
  • Réduction du risque de cancer du sein et de l’ovaire
  • Prévention des maladies cardio-vasculaires

Le lait maternel apporte tous les besoins nutritionnels dont bébé a besoin pendant ses 6 premiers mois.

Evidemment, l’allaitement peut être maintenu au-delà mais il faut ensuite diversifier son alimentation

Enfin, l’allaitement renforce le lien d’attachement entre ton enfant et toi, il est donc nécessaire qu’il se déroule au mieux 🙂

 

🌸 Comment procéder pour éliminer une douleur au bout du mamelon ?

Tu l’auras remarqué, dans la plupart des cas énoncés précédemment, la douleur au bout du mamelon est liée à la position d’allaitement.

La position de ton sein, de ton bras, de ta main ou de bébé lui-même a un impact significatif sur le bon déroulement de la tétée.

Je vais te donner quelques astuces pour corriger ta position et soulager ta douleur au mamelon 😉

De jour comme de nuit, les tétées peuvent être fréquentes et rapprochées, il faut alors adopter les bons réflexes le plus tôt possible ! 

Bébé a besoin de s’alimenter mais aussi d’effectuer ce geste de succion pour être apaisé.

Le contact peau à peau, et en l’occurrence ventre à ventre, est essentiel pour démarrer une bonne prise au sein. 

La position de la mère

En position assise

  • Une posture détendue, avec les épaules basses
  • Les pieds légèrement surélevés 
  • Des coussins ou un coussin d’allaitement peuvent soutenir tes bras
  • Tu dois soutenir bébé fermement et efficacement

 

En position couchée :

  • Un oreiller entre les genoux et dans ton dos 
  • Une serviette roulée contre le dos de bébé

 

Maintenant pour faciliter la prise du sein, tu peux caresser la lèvre supérieure de bébé à l’aide de ton mamelon, afin de l’inciter à relever la tête.

➡️ De cette manière, tu guides bébé vers ton sein.

 

La position de bébé

  • Peau à peau avec toi
  • Sa tête, son cou et sa colonne vertébrale doivent être alignés
  • Tu dois tenir le corps de bébé entre les omoplates jusqu’à sa nuque
  • Sa tête doit être libre de ses mouvements et rien ne doit appuyer dessus
  • Il y a suffisamment de place entre son menton et son thorax pour que bébé puisse déglutir

 

La prise du sein

✅ Petit check point à vérifier pour savoir si bébé est dans une position confortable et sécurisée pour téter (et pour ne pas te faire mal !) 

  • Bébé doit avoir la bouche grande ouverte, entourant une grande partie de l’aréole. 
  • Sa bouche doit couvrir davantage le dessous de l’aréole
  • Ses lèvres doivent être retroussées
  • Sa langue doit être en gouttière sous ton sein
  • Ses joues doivent être gonflées et non pas se creuser
  • Son menton doit être orienté vers le haut et toucher ton sein 
Les lectrices de cet article ont aussi lu :  Comment avoir une bonne prise du sein ?

 

🌸 Pour conclure

Une mauvaise prise au sein peut rapidement rendre les mamelons douloureux.

Il est également important de maintenir une bonne hygiène durant l’allaitement afin de ne pas favoriser blessures et infections.

Les consultantes en lactation, sage-femmes, et autres professionnels de santé sont aussi là pour te conseiller. Alors, si une douleur est toujours perceptible pendant ton allaitement, n’hésite pas à les consulter.

N’oublie pas que l’allaitement ne devrait pas être douloureux, c’est avant tout un moment de partage et de douceur 🙂

Je te souhaite un bel allaitement ❤️

 

Sources de l’article :

https://bit.ly/2TkIRqq 
https://bit.ly/2UWjH22 
https://bit.ly/3wQUsLC

Réfam, Formation à l’allaitement, Groupe Hospitalier Sud Réunion

Support Formation IHAB CHU SUD Réunion

 

Suis-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •