bébé dort sur le ventre

Tu ne connais pas les répercussions lorsque ton bébé dort sur le ventre ou sur le dos ?

Alors cet article est fait pour toi !

Découvre avec moi ces interrogations qui taraudent beaucoup de parents…

Ça y est, c’est l’heure…

Après les cris, les pleurs et les larmes de bonheur, bébé est enfin prêt à quitter la maternité et découvrir sa nouvelle maison ! 🏡

C’est le moment où vous, parents, allez devoir introduire peu à peu votre nouveau-né dans un nouvel environnement.

Puis viendra la nuit…🌙

Il faudra s’armer de courage, mais surtout de beaucoup de douceur et d’amour pour que le sommeil de bébé se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Cet article t’aidera à appréhender avec calme et confiance les premières nuits dans le cocon familial, ainsi qu’à mieux comprendre les besoins de ton enfant.

Tout au long de ta lecture, tu vas découvrir :

  • Quelles sont les recommandations officielles sur les conditions de sommeil 
  • Quels effets ont les différentes positions de couchage sur ton enfant  
  • Si les outils et accessoires pour coucher bébé sont vraiment efficaces

Tu es prêtes ? Suis-moi avant que le marchand de sable ne passe ! 🌝

 

Les recommandations officielles lorsque bébé dort

🌸 Rythme de sommeil de bébé

Le sommeil de bébé est primordial pour sa santé.

Durant ses 3 premiers mois, ton bébé a besoin d’environ 20 heures de sommeil par jour.

Après 4 mois, il dort entre 14 et 16 heures par jour… Petit veinard 👼🏼

Il est donc important de lui procurer une atmosphère propice à son sommeil.

Comprendre et accepter le rythme choisi par bébé l’aidera à grandir, à stimuler ses sens et capacités même durant ses phases de sommeil.

L’endormissement peut se manifester de différentes façons : bâillements à répétitions, picotement des yeux, bébé est grognon…

Ce sont les signes indicateurs, il est temps de mettre bébé au lit.

Ne néglige pas l’importance d’une petite routine pour renforcer le lien entre toi et ton petit bout.

Il a besoin de se sentir en sécurité, apaisé par la présence d’une veilleuse, par une comptine ou une histoire.

Note qu’il n’est pas recommandé d’utiliser des veilleuses ou des lampes à LED. L’exposition à la lumière bleue émise par les appareils équipés de LED peut perturber le rythme de sommeil de ton enfant. 

 

🌸 Précaution et sécurité

Dans le but de protéger ton enfant, certains faits et observations ont mené à l’établissement de recommandations pour garantir sa santé.

Le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) ou mort inattendue du nourrisson, désigne le décès d’un bébé en bonne santé durant son sommeil, sans raison apparente. 

Les MSN surviennent le plus souvent durant les 6 premiers mois de vie du nouveau-né, avec un pic d’incidence à 3 mois.

Quelques dates déterminantes pour la mise en place de ces recommandations…

  • Dès 1944, le docteur Harold Abramson, pédiatre et allergologue américain, démontrait une corrélation entre la position ventrale lors du sommeil du bébé et le SMSN dans deux tiers des cas.

  • En 1992, l’Académie Américaine de Pédiatrie (AAP) publiait un énoncé recommandant de placer les bébés sur le dos pour dormir.

  • En France, entre 1994 et 1997, des campagnes de prévention ont été menées dans 800 hôpitaux afin de réduire les risques de mortalité.

  • En 1999, le bilan des différentes campagnes statuait que la position de couchage sur le ventre constituait un risque majeur de SMSN. 

À la suite de cette campagne de prévention, une baisse encourageante du nombre de MSN a été enregistrée.

Ce bilan a été établi par le Ministère de la Santé. Je te laisse retrouver les chiffres et le bilan complet sur le site du Sénat.

  • En février 2007, la Haute Autorité de Santé (HAS) publiait un argumentaire de 92 pages qui rejoignait les conclusions de 1999.

Aujourd’hui encore, les sources officielles de santé préconisent de coucher ton enfant à plat et sur le dos pour la nuit. 

 

… à adapter à la vraie vie

Ces données scientifiques n’ont pas pour objectif de t’effrayer, mais plutôt de te sensibiliser aux bons gestes à adopter. 

Afin de faciliter l’accès à l’information pour toutes les familles, ces mesures de puériculture doivent êtres discutées lors de la remise du carnet de santé de bébé.

Alors n’hésite jamais à demander des conseils et de la documentation aux professionnels !

Tu l’as compris, il est donc déconseillé de placer bébé sur le ventre pour qu’il s’endorme.

Maintenant que ces informations sont acquises, sais-tu ce qui est réellement primordial pour que bébé dorme… comme un bébé ? 😴

Je vais te le dire : l’environnement et la position !

Dans la suite de cet article, je te propose de mieux comprendre les conséquences des positions de ton nouveau-né durant son sommeil ⬇️

Suis-moi !

bébé dort sur le ventre
importance de l’environnement de bébé

 

Les incidences des différentes positions de couchage de bébé

🌸 La position dorsale lorsque bébé dort

Durant les 2 premiers mois de sa vie, ton enfant est incapable de se mouvoir seul, il dépend entièrement de toi.

C’est pour cette raison qu’il est important de le placer dans une position qui lui procure confort et sécurité.

Quels en sont les bénéfices ?

Back to Sleep ! (“Dodo sur le dos”, campagne lancée au Canada en 1999)

La position dorsale est celle préconisée par les recommandations officielles pour coucher ton enfant.

  • Elle permet de réduire de plus de 50% les risques de MSN, les voies respiratoires de ton enfant sont dégagées, il respire mieux.

Cette position doit être une habitude pour la nuit. Ainsi, toute autre personne qui pourrait s’occuper de bébé doit être avertie pour ne courir aucun risque.

  • Même si bébé souffre de rejets ou de reflux gastro-oesophagien, il devrait quand même être couché sur le dos.

Il n’a pas été prouvé que le coucher sur le ventre réduise les reflux !

Petite astuce 👀 : Tu peux néanmoins placer un petit oreiller plat sous le drap-housse pour que bébé soit légèrement incliné en cas de régurgitation !

N’oublie pas qu’entre 4 et 6 mois, bébé devrait être en mesure de se retourner seul.

À ce moment-là, il ne sera plus strictement nécessaire de le coucher sur le dos.

Découvre comment générer les meilleures conditions pour coucher bébé juste en dessous ! ⬇️

 

Comment procéder ?

Tu ne sais pas comment créer un environnement sécuritaire pour le sommeil de ton nouveau-né ?

Découvre ici quelques astuces :

  • Un matelas ferme et rigide, couvert d’un drap-housse bien fixé, doit équiper le lit de ton enfant.

  • Son lit ne doit être ni trop grand, ni trop petit, ne le place pas contre un mur ou un meuble; bébé peut se retrouver coincé !

  • N’ajoute pas de grosses peluches, des couettes ou autres accessoires de lit pour éviter les risques d’étouffement.

  • Pour couvrir bébé, choisis un pyjama ajusté et pas trop serré, qui ne causerait pas de surchauffe.

  • En règle générale, la température de la pièce doit être aux alentours de 19°C de nuit, mais si elle te convient, elle convient également à bébé.

  • L’air de la pièce doit être renouvelé régulièrement afin qu’il soit le plus sain possible.

  • Le sol et les murs ne doivent pas retenir la poussière et les acariens (pas de moquette par exemple).

  • Il est conseillé de partager la chambre avec ton enfant durant les 6 premiers mois afin de faciliter la vigilance et la surveillance.
  • Cependant, le partage de la surface de sommeil, ou “cododo” peut s’avérer dangereux, surtout durant les 4 premiers mois où le risque de MSN est le plus élevé.

En effet, en 2011, l’AAP déconseillait fortement cette pratique car elle augmenterait la probabilité d’étouffement avec les accessoires de lit des parents.

De plus, partager la surface de sommeil avec un parent fumeur, fatigué ou qui consomme de la drogue, de l’alcool ou des somnifères est néfaste et augmente les risques de MSN. 

Le sujet est néanmoins soumis à controverse par certains pays ayant des recommandations contraires à celles exposées ci-dessus. 

 

🌸 La position ventrale

Les recommandations officielles ne doivent cependant pas faire office de règle systématique.

Ton enfant n’est pas un robot, mais bien un être humain tout à fait adaptable.

Il n’est pas mauvais de placer bébé éveillé sur le ventre de temps en temps, et ce dès les premiers mois ! (sauf contre-indication médicale).

Quels en sont les bénéfices ?

La position ventrale, toujours sous la surveillance d’un parent, a un impact important sur le développement global du bébé. 

  • En effet, avec le temps, le nourrisson apprend à contrôler ses mouvements de tête

La soulever petit à petit à sa convenance permettra de développer les muscles de son petit cou. 

Les fonctions motrices de son dos et ses épaules, puis de ses bras et de ses mains s’activeront. 

  • En plus de renforcer les muscles du haut de son corps, la position ventrale permet également de stimuler la motricité de ton enfant de façon harmonieuse.

C’est dans cette position de départ qu’il se mettra à ramper, à rouler sur le côté, à s’asseoir. 

Plus tard, quand il se sentira assez agile, il se servira de ses bras et de ses jambes pour pousser et se mettre debout.

  • Durant les phases d’éveil et de jeux, mettre ton enfant sur le ventre lui permettra de découvrir le monde sous un nouvel angle.

Bébé aura une toute nouvelle perception des sons qu’il entend, des choses qu’il voit autour de lui, des matières qui se trouvent sous ses mains. 

  • Last but not least, le couchage ventral prévient la plagiocéphalie, aussi appelé la “tête plate”.

Les os du crâne de bébé étant très souples, cette déformation rend le crâne aplati.

Elle survient lorsque le crâne de bébé est trop souvent dans la même position : allongé sur le dos, la tête calée dans le siège auto…

Placer ton enfant de temps à autre sur le ventre permet de limiter cette posture qui appuie et aplatie son crâne.

 

Comment procéder ?

Pour ses nuits, positionne bébé sur le dos. Mais lors de ses phases d’éveil, tu peux varier ses positions.

Afin de ne pas provoquer une désorientation trop violente, tu peux le placer d’abord sur le dos, puis le retourner tout doucement sur le ventre.

Ce geste l’aidera plus tard à comprendre comment se retourner lui-même.

Pense également à alterner la posture de sa tête dans cette position. 

  • Pour cette position, il est préférable de mettre en place une fréquence régulière, mais sur une courte durée. Par exemple : 3 x 5 minutes par jour. 🕑

  • Une fois installé sur le ventre, place des objets ou mets-toi à hauteur du champ de vision de bébé, afin qu’il ne force pas trop pour comprendre l’environnement qui l’entoure.

Son cou doit faire un peu d’exercice, mais pas trop !

Cependant, comme toute chose, cela demande de l’entraînement 💪🏼

  • Tu peux alors soulager ton enfant en tournant délicatement sa tête vers la droite ou vers la gauche, en alternant, afin d’éviter les déformations.

  • Promener bébé en le couchant sur ton avant bras peut être un bon moyen d’éveiller sa curiosité !

De cette manière, il apprendra à regarder vers le bas et à tourner la tête vers ce qu’il l’intrigue. 

Cette position soulage également la colique du nourrisson !

Tu peux en apprendre davantage sur ce sujet en lisant cet article.

  • La position “ventre à ventre” avec ton enfant, dès l’accouchement et tout au long de sa croissance, est également bénéfique pour ses sens.

Il pourra lever les yeux vers vous… émotions garanties !

Ton nourrisson comprend ce qui est bon ou non pour lui, et peut manifester ses envies ou inconforts. 

À la lumière des recommandations officielles, savoir reconnaître les signes et adapter la situation au bébé est primordial.

bébé dort sur le ventre
bébé sur le ventre : règles de sécurité

Quels accessoires pour coucher bébé ? Sont-il vraiment efficaces ?

Pour tenter de rassurer les parents, une multitude d’accessoires de puériculture font leur apparition sur le marché.

Leur fausse utilité : caler le corps de ton bébé ou l’empêcher de se retourner durant son sommeil.

Sur Internet, tu peux facilement trouver :

  • Cocoonababy 
  • Cale-bébé 
  • Réducteur de lit
  • Couverture magique
  • Etc…

Ces matériels de “contention” prennent la forme d’un petit lit ou d’un panier qui réduit l’espace où tu places ton enfant.

Cependant, des professionnels tels que des ostéopathes ou pédiatres sont formels, ces outils seraient contre-productifs.

En plus d’avoir un coût onéreux, ils augmentent le risque de MSN selon un rapport de la Haute Autorité de Santé datant de février 2020.

En effet, un bébé né à terme à besoin de sa liberté de mouvement. Or, ainsi “rassemblé” sur lui-même il ne peut pas bouger, et ne pourra donc pas s’extraire d’une posture dangereuse.

En 2010, une douzaine de bébés seraient morts d’asphyxie après s’être retrouvés coincés contre la parois de cales-bébé.

Privé d’une marge de mouvement nécessaire, le nourrisson ne pourra pas non plus bouger la tête. 

Tu l’as donc deviné : ➡️ risque de plagiocéphalie !

Il faut donc être prudent quant à l’acquisition de ce genre d’accessoires…

 

🌸 Pour conclure

Faisons ensemble un petit récapitulatif des points essentiels de cet article.

Si tu l’as lu jusqu’au bout, tu as pu découvrir les recommandations officielles de santé pour favoriser le sommeil et la sécurité de ton petit bout. 

Elles peuvent être résumées en 4 idées principales :

  • Faire dormir bébé sur le dos la nuit réduit de 50% les risques de MSN.

  • Cependant, afin de prévenir la plagiocéphalie et de développer sa motricité, bébé doit être placé sur le ventre de temps en temps, en journée et sous surveillance.

  • Une fois âgé d’environ 5 mois, bébé sera plus autonome et sera libre de se retourner, mais attention à équilibrer le placement de sa tête.

  • Il existe en effet des accessoires pour y coucher ton bébé, mais ils peuvent s’avérer dangereux. Rien ne vaut un bon petit matelas ferme dans un berceau. 

Mais comme je te l’ai dit plus haut, ton petit être n’est pas un robot, il est unique.

Ces recommandations sont faites pour te conseiller, mais n’oublie pas de les adapter à la réalité de ton foyer.

Enfin, mon dernier conseil serait : aies confiance en toi !

On ne naît pas parent, on le devient. 

Instaurer un environnement calme et une atmosphère de confiance entre bébé et ses parents est la clé de toute parentalité. 

Vous adopterez ensemble les bons gestes pas à pas en fonction de vos moyens et apprendrez de votre propre expérience

Vous êtes là pour lui, bébé peut faire de beaux rêves… 💭💕

C’était : “Bébé et dodo sur le ventre : quels sont les bons gestes à adopter ?”

Partage ton avis, questions ou expériences en commentaire !

Suis-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les lectrices de cet article ont aussi lu :  Signer avec son bébé : ça vous dit d'essayer ?