congé-paternité-france

L’annonce de l’augmentation du congé paternité en France a ravi bien des papas le mois dernier, et bien évidemment des mamans 🙂 

Nous sommes loin des 9 semaines comme le préconisait le rapport des 1000 premiers jours. Mais il s’agit tout de même d’une belle évolution n’est-ce pas ?

Les premières semaines avec votre bébé sont les plus importantes pour prendre confiance et trouver votre place dans ce tout nouveau rôle de parent.

D’ailleurs, le papa a toute sa place au coeur de l’allaitement et son rôle est très important… 

Alors, en quoi l’augmentation du congé paternité en France peut être bénéfique à l’allaitement ?

C’est ce que vous allez découvrir dans cet article 😉 

 

Congé paternité en France : tout un débat !

 

🌸 Une évolution plus que nécessaire…

Quelques chiffres !

À partir du 1er juillet 2021, le congé paternité en France passera à 28 jours, dont 7 jours obligatoires. 

Mais depuis sa création en 2002, la loi n’avait jamais été revue… Incroyable n’est-ce pas ?!

Il était grand temps que la France évolue à ce sujet. Eh oui, car jusqu’à présent, le congé paternité en France était fixé à 11 jours, auxquels s’ajoutait 3 jours de congé de naissance, soit un total de 14 jours seulement… 

Savez-vous ce qui m’a le plus étonné au niveau des chiffres ?

Eh bien, moins de 70 % des papas prennent leurs jours de congé paternité en France!

Ca vous étonne aussi ?

De mon côté, j’ai fait mes petites recherches pour essayer de comprendre… 

Pourquoi les papas sont si peu nombreux à bénéficier de leur congé paternité en France ?

La première raison est liée à l’argent. D’après les études, les familles moins à l’aise financièrement, sont peu nombreuses à profiter de cette précieuse parenthèse ! 

La deuxième raison est la peur d’être mal vu dans son entreprise ! Malheureusement, il y a encore trop d’entreprises qui ne favorisent pas l’égalité dans la parentalité et voient d’un mauvais œil les hommes qui s’absentent de leur travail au profit de leur vie familiale.

Clairement, dans le monde du travail, il est grand temps de changer le regard des papas car eux aussi ont toutes leur place près de leur bébé. Ils devraient avoir le droit de jouer à 100 % leur rôle de papa pendant les premières semaines !

 

🌸 Et ailleurs, ça se passe comment le congé paternité ?

Malheureusement, la France a un certain retard par rapport à d’autres pays, qui eux reconnaissent l’importance de la présence du papa.

À titre d’exemple, voici les durées de congé paternité dans d’autres pays d’Europe comme La Norvège, la Finlande, l’Espagne… 

L’Espagne

À mon sens, le modèle Espagnol est intéressant car il est en train de rallonger le congé paternité par étape. 

Par exemple, le congé paternité est passé de 3 à 5 semaines, puis 8 semaines en 2019 et 12 semaines dernièrement… L’objectif est d’arriver à l’égalité parentale, en offrant 16 semaines en 2021 qui seraient alors égale au congé maternité. 

La Norvège

Eux, je dirais qu’ils sont au top du top ! Car ça fait déjà 30 ans que le gouvernement a compris l’importance de donner les mêmes chances aux jeunes parents. 

46 semaines à partager entre les 2 parents. Ça fait rêver non ?!

La maman a 10 semaines obligatoires après l’accouchement. Quant au papa,  il a le droit à 15 semaines de congé paternité, et s’il ne les prends pas elles sont perdues. 

Concernant les 21 semaines restantes, elles sont à partager librement entre les deux parents. Par contre, il est important de mentionner que les 2 parents ne peuvent pas les prendre en même temps. 

La Finlande

Un autre pays du Nord ou le congé paternité est intéressant. Par exemple, d’ici 2021, le congé paternité durera 7 mois. 

En fait, les deux parents reçoivent 164 jours chacun et si un parent le souhaite, il peut même donner jusqu’à 69 heures à l’autre. 

Vous en pensez quoi ? 🙂

congé-paternité-france-allaitement
peau à peau avec le papa

 

Les taux d’allaitement en France

🌸 L’étude Epifane

Savez-vous que le taux d’allaitement en France est parmi les plus bas en Europe ? 

Une étude(1) de 2012 a montré que seulement 69 % des nourrissons recevaient du lait maternel à la maternité

60 % en recevaient de façon exclusive tandis que 9 % recevaient en complément des préparations pour nourrisson. 

Mais devinez ce qui est le plus perturbant ?

Eh bien, il s’agit du taux d’allaitement à 1 mois !

Seulement la moitié des bébés allaités à la naissance continuaient de recevoir du lait maternel. Et seulement 35 % de ces bébés de façon exclusive. 

Plus clairement…

À 1 mois, 37 bébés sur 100 sont encore allaités ET seulement 13 d’entre eux reçoivent exclusivement du lait maternel…
 

🌸 Pourquoi le taux d’allaitement est-il si bas en France ?

Par exemple, en Norvège, 98 % des mamans allaitent leurs bébés dès la maternité. Et à 1 mois, elles sont encore plus de 96 % à nourrir leur bébé au sein… 

Mais alors, ou se situe le problème ?

D’après l’étude Epifane, les taux d’allaitement maternel varie selon :

  • âge
  • niveau d’études
  • tabagisme pendant la grossesse
  • déroulement de la grossesse et de l’accouchement
  • préparation à l’accouchement ou non
  • enfant prématuré ou ayant un petit poids de naissance
  • complication

D’autres facteurs comme le contact en peau à peau prolongée à la naissance, mais aussi le rôle du papa dans l’allaitement sont à prendre en compte !

Les femmes dont le conjoint a une perception négative de l’allaitement maternel affichent des taux d’allaitement très faibles : 28,7 % à la maternité et 20,4 % à 1 mois.

Dans cet article, je m’intéresse principalement à la perception négative du conjoint de l’allaitement maternel… 

Le papa à un réel pouvoir sur l’allaitement comme l’indiquent les chiffres. D’ailleurs, je pense que si les hommes étaient bien informés sur les différents enjeux de l’allaitement, ils auraient une meilleure vision de l’allaitement. Êtes-vous d’accord ?

congé-paternité-france-taux-allaitement
maman qui allaite son tout-petit

 

Le rôle du papa dans l’allaitement avant la naissance 

Allaiter est la manière la plus naturelle de nourrir votre enfant… Alors, pourquoi tant de papas ont une perception négative de l’allaitement ? 

Comme je vous le disais, mon hypothèse principale est le manque d’information sur le sujet.

Savez-vous quelle est la principale idée reçue ?

Eh bien… Une des plus grandes appréhensions des jeunes parents est : le papa ne peut pas participer. Pourtant, les pères ont toute leur place au cœur de l’allaitement. Seul leur désir de s’impliquer compte 😉

Alors que pouvez-vous faire pour lui permettre de s’impliquer sereinement dans son rôle ?

🌸 La communication au sein du couple

Quelles sont vos croyances, représentations sur l’allaitement ?

Comme le prouve l’étude, la perception du papa à une grande importance dans l’allaitement. Si vous êtes enceinte et ne savez pas trop pour quel choix opter entre l’allaitement ou le biberon, il est important d’en parler avec votre conjoint. 

Nous avons tous des croyances, des représentations, mais aussi des attentes vis-à-vis de :

  • L’allaitement et de sa conduite
  • le nouveau-né et ses comportements / besoins
  • La naissance
  • La maternité
  • L’utilisation des substituts du lait maternel, du biberon, de la sucette. 

Alors il est important de discuter ensemble de vos représentations. Vous allez voir…  Vous allez éclairer bien des choses 😉

Pourquoi pensez-vous cela ?

Pour la petite anecdote, le conjoint d’une de mes amies proches était persuadé qu’à part changer la couche et donner le bain à son bébé une fois de temps en temps… Il ne pourrait pas s’impliquer davantage auprès de son enfant et cela le rendait triste. 

Célia, mon amie, a cherché à comprendre pourquoi Sébastien tenait un tel discours. 

Après avoir abordé ensemble le sujet, ils sont tous les deux arrivés à la conclusion suivante…

En fait, c’est parce que le frère de Sébastien agissait ainsi avec son bébé. Alors, il ne s’est pas posé de questions… C’est pour cette raison qu’il a développé cette croyance sur le rôle du papa et de l’enfant allaité. 

Vous voyez l’importance de la communication 🙂 ?

 

🌸 L’importance de s’informer en amont

Télécharger votre KIT 😉

Une chose que j’ai remarqué, c’est qu’on dit souvent aux papas : ” c’est mieux d’allaiter, c’est bon pour le bébé…”  Ok, mais quoi d’autres ?

Il est vrai qu’on ne prend pas toujours le temps de leur expliquer le pourquoi et le comment ! 

Alors, en parallèle de vos discussions, il est bien évident que vous devez vous informer tous les 2 sur l’allaitement via des lectures d’articles ou de livres.

Voulez-vous des précieux conseils pour vous donner confiance en l’allaitement ?

Alors, je vous propose de télécharger gratuitement :

votre KIT pour réussir votre allaitement qui contient 2 e-books 🙂 

D’ailleurs, il va aussi vous aider pour vous défaire de certaines FAUSSES croyances sur l’allaitement… Je vous laisse le découvrir par vous-même 😉

Participer aux cours de préparation à la naissance

Les cours de préparation à la naissance ne sont pas réservés qu’aux mamans. Certes, ce sont elles qui donnent la vie… Mais, une fois que bébé est là, il a aussi besoin de son papa. 

Les hommes demandent rarement de l’aide. C’est un fait et je pense que vous serez d’accord avec moi ? 🙂 

Alors il est important de proposer à votre conjoint de participer aux cours de préparations à la naissance, et à la parentalité.

Dans les cours de préparation, le sujet de l’allaitement maternel est bien évidemment abordé. Alors, afin d’avoir les informations nécessaires, il est utile que votre conjoint participe. 

Peut-être a-t-il peur de ne pas trouver sa place au sein de l’allaitement ? Ou alors, craint que bébé ne soit pas suffisamment nourri ?

Le fait d’entendre l’avis de professionnel sur le sujet peut amplement rassurer votre conjoint. 

lien-papa-bébé
un papa qui s’occupe de son tout-petit

 

Que va apporter l’augmentation du congé paternité en France ?

Jusqu’à présent le congé paternité en France était de 14 jours, ce qui est très bas par rapport à certains pays d’Europe [comme nous l’avons vu en Norvège par exemple]. 

L’augmentation de ce fameux congé paternité permet certes d’avoir une “meilleure” égalité homme /femme, mais pas que… 🙂 

C’est ce que vous allez découvrir dans la suite de cet article…

🌸 Un meilleur soutien pour les mamans allaitantes

À partir du 4e mois de grossesse, et jusqu’aux 2 ans de l’enfant, il s’agit d’une période fondamentale pour la construction et le développement de l’enfant. 

Alors, un papa impliqué et présent pour soutenir l’allaitement est primordial !

Une précieuse aide lors des périodes difficiles…

L’allaitement est une expérience d’apprentissage, surtout si vous allaitez pour la première fois. Vous êtes également dans la découverte de votre bébé, vous apprenez tous les deux à vous connaître et à trouver votre rythme… 

Beaucoup de mamans se sentent “fragiles” à la sortie de la maternité. Eh oui, il y a certains jours, ou les choses ne se déroulent pas toujours comme vous le souhaitez. (merci la fatigue, merci les hormones…) 

De plus, il y a des périodes qui ne sont pas évidentes non plus comme celle des pics de croissance [la première a lieu vers 3 semaines.], ou lorsque les pleurs du soir s’intensifient… 

Une confiance en votre allaitement

Avoir votre conjoint présent dans ces moments difficiles peut bien changer des choses, surtout si monsieur est bien informé 😉

Le fait qu’il soit à vos côtés peut vous donner la confiance nécessaire pour bien démarrer l’allaitement. Et bien sûr, il peut vous encourager de continuer à allaiter dans les moments difficiles !

Êtes-vous d’accord avec moi ? 

Le papa possède un réel pouvoir sur l’allaitement et sur votre bien-être. 

Un couple plus solide

Certaines mamans que j’ai rencontré, m’ont confié se sentir plus épanouies dans leur couple grâce au soutien de leur conjoint !

” Il a été présent quand j’étais prête à abandonner l’allaitement. “

” J’étais perdu au départ, et c’est lui qui m’a montré que j’étais capable. ” 

Le rôle de soutien et d’encouragement des papas renforce bien évidemment le couple. Les mamans sont reconnaissantes envers eux et se sentent moins seules et rassurées pour s’occuper de leur bébé et dans la mise en place de l’allaitement.

Qu’en pensez-vous ?

 

🌸 La création du lien avec le bébé

La découverte mutuelle

Avant la naissance, un papa ne sait pas toujours à quoi s’attendre malgré la quantité d’informations reçues. C’est un peu abstrait et parfois, il a la sensation d’être un peu comme un spectateur de cette fabuleuse aventure…

Peut-être votre conjoint a eu ressenti ? Demandez-lui pour voir 😉

Puis à la naissance, il découvre l’immense plaisir d’échanger avec son bébé. Il découvre alors les joies du peau à peau, du bain, de bercer son bébé…

” Il y a tellement de choses à faire quand on est père. “

Une meilleure confiance dans son rôle de parent 

Lorsque le papa passe du temps avec son bébé, ils font connaissance tous les deux. Et plus il consacre du temps, plus la confiance en son rôle est renforcée

Les interactions précoces privilégiées répondent aux besoins du bébé comme aux besoins du parent et renforce les liens d’attachement

En parallèle, certaines études prouvent que la mise en place de l’allaitement maternel dans un environnement bienveillant est favorable au développement de l’enfant. 

Eh oui, plus le père est prêt de sa compagne et de son bébé, plus la relation est sécurisée. Ainsi, tout le monde est plus heureux 🙂

Tisser un lien affectif avec son enfant 

Dans le rapport des 1000 premiers jours, Boris Cyrulnik affirme :

Les bébés ont besoin de voir leurs parents dans la journée, suffisamment longtemps chacun, dans un temps calme, non limité aux repas et aux changes.

Alors, c’est grâce à toutes les interactions du quotidien que le papa va créer un lien UNIQUE avec son enfant.

Par exemple, il peut faire du peau à peau, changer la couche, donner le bain, porter son bébé, l’installer pour l’allaitement…  Je vous laisse compléter la liste avec le papa car elle est loin d’être finie 😉

Ces précieux moments de partage vont être tellement rassurant pour votre bébé, mais aussi pour la bonne mise en place de l’allaitement

Alors on casse l’idée reçue : “tu n’as pas besoin d’être près de ton bébé, c’est la maman qui donne le sein.”

 

🌸 Pour conclure sur le congé parternité et le rôle du papa dans l’allaitement…

À mon sens, l’augmentation du congé paternité en France va faire évoluer les mentalités. Petit à petit, l’importance du rôle du papa auprès de son bébé va être reconnue… Et j’espère de tout coeur que la France va suivre le modèle de l’Espagne 😉

Eh oui, le père a un rôle essentiel à jouer dans la réussite de l’allaitement. Alors sa présence auprès de la maman et de son bébé est primordiale les premières semaines. 

Grâce à cette évolution, je pense aussi que l’impact sera positif et que nous irons vers un meilleur taux d’allaitement en France. 

Il est important de noter tout de même que la culture du biberon reste lourde, même pour les parents bien informés. Eh oui, il y a encore beaucoup d’actions à mettre en place pour réduire les nombreuses idées reçues sur l’allaitement maternel. 

Pour conclure, même si l’allaitement est bien mis en place au cours du premier mois, je tiens à préciser qu’il est important pour le père de continuer à vous soutenir. Notamment lors de la reprise du travail, car c’est une période généralement vécue difficilement par de nombreuses mamans… 

Je vous souhaite de tout coeur de réussir votre allaitement ❤️

Prenez soin de vous, de votre bébé. 

Sources :  (1) INVS : bulletin épidémiologique hebdommadaire – 18 septembre 2012 / n° 34
                 Rapport des 1000 premiers jours
                 Ameli.fr

Pensez-vous que l’augmentation du congé paternité en France va être favorable à l’allaitement ?

Partager vos avis, questions ou expériences en commentaire 🙂

Vous avez aimé cet article ?

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un bel épanouissement dans votre rôle de maman,

À très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1