quel lait choisir

Laits infantiles, laits artificiels, laits 1er âge, préparations pour nourrissons… On trouve différentes appellations pour désigner l’alimentation artificielle du tout-petit. Mais alors, quel lait choisir ? Lequel convient le mieux à votre bébé ? 

Si votre préférence est de donner le biberon, sachez qu’il existe un très large choix de formules lactées présentant des caractéristiques différentes.  

Et comme il n’est pas toujours évident de s’y retrouver, je souhaite vous partager mes connaissances afin de vous aider. 

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

  • Quels sont les besoins nutritionnels de votre enfant ?
  • Un lait infantile, c’est quoi ? 
  • Quel lait choisir ?

 

Quel lait choisir selon les besoins de votre enfant ?

🌸 Les besoins nutritionnels de votre bébé

Pendant les premiers mois de vie, la croissance de votre tout-petit va être très rapide.

Savez-vous que son poids double au cours des 3 premiers mois ? 

C’est pourquoi, il est important de lui apporter une alimentation adaptée en fonction de ses besoins.

Et pour son bon développement, votre bébé a besoin d’avoir une alimentation en quantité suffisante, mais aussi de qualité.

Eh oui, car les grandes fonctions de votre nouveau-né comme les reins, le système digestif et son cerveau sont encore immatures. Ceci explique pourquoi les besoins en acide gras essentiels sont élevés pour les nourrissons (notamment pour la maturation de son cerveau).

De plus, pour pallier son immaturité intestinale, il est essentiel d’attendre 4 mois minimum pour introduire les aliments riches en protéines et en gluten.

🌸 Une alternative au lait maternel…

Le lait maternel est considéré comme la manière la plus naturelle de nourrir son enfant. Cependant, si votre préférence est de donner le biberon, vous avez tout à fait le droit de suivre ce que vous dit votre instinct.

Les lectrices ont aussi lu : Comment choisir entre l’allaitement ou le biberon ?

Savez-vous en quelle année les préparations pour nourrissons sont apparus ?

En fait, jusqu’aux années 1940, la seule alternative au lait maternel était le lait de vache. Mais, les nourrissons ne le toléraient pas, alors il a fallu trouver une solution pour le rendre plus acceptable. 

Le premier lait en poudre a donc fait son apparition vers les années 1950.

Les connaissances de la physiologie rénale et digestive du bébé ont permis l’apparition des formules de plus en plus adaptées à leur alimentation. 

Ensuite, une réglementation a été rapidement mise en place concernant la composition légale des laits infantiles. 

Eh oui, car entre les formules proposées à base de soja, les substances ajoutées… il semblait indispensable de s’assurer de leur bonne composition.

Connaissez-vous les différentes appellations pour désigner les formules lactées ?

  • Les préparations pour nourrissons > 1er âge ;

  • Les préparations de suite > 2e âge ; 

  • Les préparations lactées pour enfants en bas âge > ou lait de croissance.

Mais alors, quelles sont les différences entre les 3 ? Quel lait choisir pour votre bébé ? Pourquoi choisir une formule lactée spécifique ?

C’est ce que vous allez découvrir dans la suite de cet article 😉

 

quel lait choisir ?
MILK – quel lait choisir ?

 

 

Un lait infantile, c’est quoi ? 

🌸 La vitamine D

Tout d’abord, sachez qu’un enrichissement en vitamine D est obligatoire dans toutes les préparations infantiles depuis 1992. 

Cependant, même si ces préparations lactées pour nourrissons sont déjà enrichies en vitamine D, elles ne couvrent pas la totalité de leurs besoins !

Alors, tout comme pour l’enfant allaité, une supplémentation est recommandée.

 

🌸 Les préparations pour nourrissons (1er âge)

Elles sont destinés à l’alimentation des enfants de 0 à 6 mois.Une réglementation sur le mode de préparation et la composition des préparations pour nourrissons existent.

L’objectif est de garantir que les substituts du lait maternel soient aussi proches que possibles des besoins physiologiques et des possibilités du tout-petit. 

De quoi est composé une préparation pour nourrisson ? 

Eh bien, il contient majoritairement des protéines, indispensables au bon développement cérébral et musculaire. 

La teneur en protéines est adaptée à ses besoins, contrairement au lait de vache classique.

Il contient également des :

  • Acides gras essentiels ;
  • Glucides ; 
  • Éléments minéraux (sodium, potassium, chlore, magnésium, fer…), ce qui contribue au bon fonctionnement des cellules ; 
  • Vitamines (A, B9, C, D, E et K) ;
  • Et il est composé de 80 % d’eau.

 

🌸 Les préparations de suite (2e âge)

Elles sont destinés aux enfants de plus de 6 mois jusqu’à 1 an. L’introduction de ces préparations doit coïncider avec le début de la diversification car leur composition permet d’accompagner la réduction de consommation lactée. 

Alors, il est préférable d’attendre que la diversification soit bien mise en place, soit après 6 mois révolus. 

De quoi est composé une préparation de suite ? 

  • Enrichis en fer ( 20 fois plus que dans le lait de vache ! )
  • Taux de protéines plus élevé que dans les préparations pour nourrissons ;
  • Taux de lipides plus bas.

 

🌸 Les préparations lactées pour enfants en bas âge > ou lait de croissance

Elles sont destinés à l’enfant à partir de 1 an jusqu’à 3 ans. En fait, c’est ce qui permet de faire le relais entre la préparation de suite et le lait de vache. 

Qu’est-ce qui le distingue des préparations de suite ?

  • Taux de protéines et de minéraux sont plus élevés ; 
  • Taux de lipides est diminué ; 
  • Dans certains, il y a un ajout de saccharose ;
  • D’autres sont aromatisés !

Savez-vous qu’il existe plus de 160 laits infantiles ?

Et concernant les préparations pour nourrissons on en retrouve pas loin de 50…

À mon sens, ces chiffres sont complètement absurdes. Pensez-vous que c’est vraiment nécessaire d’avoir une aussi grande variété ?

Dans la dernière partie de cet article, je vais vous expliquer les différents types de préparation qui existent. Cela devrait vous donner des pistes sur quel lait choisir pour votre bébé.

 

quel-lait-choisir
Bébé qui boit son biberon

 

Comment choisir un lait infantile ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que je ne suis pas pédiatre. Cet article est uniquement à titre informatif.

La chose la plus importante à regarder, est que ce soit bien un lait certifié par la Directive Européenne CE/2006/141.

Cette directive impose aux fabricants toutes les modifications nécessaires pour qu’il ssoit adapté à votre bébé.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir une formule lactée infantile ?

 

🌸 Les laits infantiles pour les enfants à risques d’allergies (ou allergies)

Un bébé présentant un risque d’allergie

Le lait hypoallergénique, avec la mention HA est généralement prescrit pour aux nourrissons considérés comme étant en bonne santé.

Il est plutôt indiqué dans le cadre préventif. En fait, la mention HA signifie qu’il a subi une hydrolyse partielle du lait de vache.

Et grâce à cette action, cela permet de réduire le caractère allergisant du lait de vache. Il est important de bien différencier l’allergie de l’intolérance…

Environ 8% des bébés suivent un régime spécifique alors qu’en réalité seulement 2% d’entre eux présentent une véritable allergie !

Le HA n’est pas indiqué dans l’allergie VRAIE aux protéines du lait de vache.

Un bébé allergique aux protéines de lait de vache

Contrairement à une idée très répandue, un enfant allergique aux protéines de lait de vache ne doit pas forcément consommer des préparations à base de soja.

C’est même fortement déconseillé chez le nourrisson !

Pour diagnostiquer une allergie, un examen spécifique est nécessaire. Et si l’allergie est confirmée, dans 90 % des cas elle disparaît vers l’âge de 3 ans.

À condition que l’enfant ait été bien suivi !

Les manifestations de cette allergie sont visibles immédiatement et la plupart du temps se présentent sous forme d’urticaire ou d’eczéma. 

Il existe aussi une formule lactée spécifique en cas d’allergie aux protéines de lait de vache résistantes. Il s’agit d’une préparation à base d’hydrolysats poussés de protéines.

En fait, les protéines sont encore plus fractionnées que dans ceux hypoallergéniques pour éliminer les risques allergiques.

Bien sûr, ils ont tous des indications très spécifiques, et ne sont vendus qu’en pharmacie.

 

🌸 Les autres types de formules lactées les plus courantes

Un bébé prématuré – ou un nouveau-né de faible poids de naissance

Le lait pré ça vous parle ? En fait, il s’agit d’un lait de vache modifié pour permettre aux enfants de petits poids de naissance d’obtenir une croissance dites de rattrapage

Ainsi, cela favorise une récupération d’un poids “idéal” par rapport à la courbe de poids. Chez la plupart de ces nouveau-nés, il est donné usqu’à ce qu’ils atteignent les 3 kilos. 

Un bébé qui régurgite beaucoup

Les laits épaissis, appelés aussi AR sont à protéines non modifiées. Ces formules lactées se caractérisent par la présence d’un agent épaississant :

  • de la farine de graine de caroube ;
  • ou de l’amidon de riz, de maïs ou de pomme de terre. 

Il est généralement prescrit dans les cas suivants :

  • Régurgitations ; 
  • Reflux gastro œsophagien ;
  • Troubles de la déglutition. 

Par contre le lait épaissi peut entraîner des ballonnements abdominaux, voire des coliques car les fibres se digèrent plus difficilement.  

Les AR conviennent aux tout-petits souffrant de vraies régurgitations (survenant à distance de la tétée et en quantités importantes).

Vous trouvez que votre bébé régurgite beaucoup ?

Alors, il est important d’en discuter avec votre pédiatre avant de prendre l’initiative de changer formule lactée. 

un bébé qui a des coliques

Il existe des laits acidifiés avec ajout de pré et/ou probiotiques

En fait, l’acidification biologique provoque une modification physiologique de la formule qui favorise la digestion. 

L’acidification artificielle a été progressivement remplacée par une acidification naturelle grâce à une fermentation lactique.

Et la présence de ces ferments permet d’améliorer la digestion du lactose, des graisses et des vitamines. 

Alors, si votre nourrisson est souvent constipé, à des coliques persistantes ou des ballonnements, le pédiatre peut éventuellement vous prescrire des pré/probiotiques.

 

🌸 Que penser des préparations à base de protéines de soja ?

Les allergies au soja sont possibles et il existe une allergie croisée possible entre l’allergie aux protéines du lait de vache et l’allergie aux protéines de soja. 

Au moins un tiers des enfants allergiques aux protéines du lait le sont en effet aussi aux formules à base de soja.

La composition à base de soja est très encadrée :  

  • Les apports caloriques sont proches du lait maternel ; 
  • Il contient entre 17 et 25g/l de protéines de soja, et aucune protéine du lait de vache ; 
  • Les acides gras sont tous d’origine végétale ;
  • Ces préparations sont enrichies en L-carnitine (métabolite d’acide gras obligatoire pour ces préparations) ; 
  • Il n’y a aucun lactose ; 
  • Il y a un enrichissement en vitamine D.

Si vous souhaitez une alimentation végétalienne pour votre enfant, ce type de préparation peut être envisagées. [à voir avec votre pédiatre ;)]

Cependant, attention à l’alimentation végétalienne du nourrisson !

Dernièrement, il y a eu une certaine polémique autour du sujet car un bébé nourrit uniquement au lait végétal est décédé…

D’après une étude, un régime végétalien, à l’exclusion de toutes les sources de nourriture animale, doit  être extrêmement encadré :

  • Il est nécessaire d’ajouter des compléments de vitamine B (12) ;
  • Il est aussi important d’accorder une attention particulière à des apports adéquats de calcium et de zinc ;
  • Surveiller que les aliments riches en énergie contiennent suffisamment de protéines de haute qualité pour les jeunes enfants.

En fait, plus le régime est restreint et plus l’enfant est jeune, plus le risque de carences est grand.

 

Quel lait choisir ? Ce qu’il faut retenir… 

  • Les préparations pour nourrissons (1er âge) sont pour les enfants de 0 à 6 mois.

  • Les préparations de suite (2e âge) sont à introduire une fois la diversification alimentaire bien mise en place.

  • Le lait de croissance permet de faire la transition entre les préparations de suite et le lait de vache.

  • Quand au “Pré”, il est préconisé pour les prématurés ou les nouveau-nés ayant un faible poids de naissance.

  • Le “HA” est conseillé s’il y a un terrain allergisant.

  • Le “AR” est prescrit aux nourrissons ayant des régurgitations fréquentes.

  • Un bébé allergique aux protéines de lait de vache ne doit pas forcément se nourrir avec des préparations à base de soja. C’est même fortement DÉCONSEILLÉ ! 

Dans cet article, vous avez découverts les différents types de formules lactées. Bien-sûr, il y en a encore d’autres mais pour des situations plus singulières… 

Comme je vous le disais, si vous souhaitez changer, il est indispensable de demander l’avis de votre pédiatre

Pour conclure, je souhaite ajouter quelques mots sur les laits infantiles bio. Eh oui, ces derniers ont fait leur apparition il y a quelques années déjà…

En fait, lorsque l’on parle de “bio”, on fait mention à la qualité du lait de vache qui a servi de base pour produire ce lait, le lactose et ses fibres. Et donc la méthode de production est normalement plus respectueuse de l’environnement.

Alors dans la logique, cela a tout à fait un sens de donner un lait bio à son enfant… Libre à vous de faire ce choix 🙂 

Quel type de formule lactée prend votre enfant ? Comment le tolère t-il ?

Partager vos avis, questions ou expériences en commentaire.

Vous avez aimé cet article ” Quel lait choisir pour son bébé ” ?

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

 

Suivez-moi sur Facebook
J’en serai ravie 🙂 

Je vous souhaite un bel épanouissement dans votre rôle de maman,

À très bientôt, 

à propos maman radieuse

Vous avez aimé cet article ? Alors vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les lectrices de cet article ont aussi lu :  Développement psychomoteur bébé : tout ce que vous devez absolument connaître !